Spa-Francorchamps n’est pas inquiet d’un éventuel Grand Prix des Pays-Bas

Le promoteur du Grand Prix de Belgique, André Maes, ne s’inquiète pas d’un retour potentiel d’un Grand Prix des Pays-Bas au calendrier de la Formule 1.

Plus tôt ce mois-ci, les médias néerlandais affirmaient que la direction de la Formule 1 avait proposé au circuit de Zandvoort une offre pour permettre au Grand Prix des Pays-bas de revenir au calendrier de la F1.

Les propriétaires du circuit de Zandvoort ont évalué de leur côté la possibilité d’accueillir un Grand Prix des Pays-Bas, un projet ambitieux alimenté en grande partie par le succès et la popularité du pilote hollandais, Max Verstappen.

Actuellement, les fans du pilote Red Bull affluent chaque année au Grand Prix de Belgique pour supporter leur idole, et un retour d’un Grand Prix des Pays-Bas pourrait donc priver le circuit de Spa d’un nombre relativement élevé de spectateurs.

Cependant, André Maes, qui dirige le Grand Prix de Belgique depuis trois décennies, estime qu’il serait prématuré de montrer un quelconque signe d’inquiétude.

« Il est tout à fait naturel que nous nous battions constamment pour garder notre place. » admet Maes.

« Nous n’opposerons pas de veto à une course aux Pays-Bas, mais nous avons demandé s’il y avait des projets. »

« Je pense que s’il y a un Grand Prix des Pays-Bas, il leur faudra au moins trois ans pour tout préparer. »

Rappelons que le Grand Prix de Belgique a signé un nouvel accord avec la Formule 1 pour les trois prochaines années.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.