Steiner admet qu’il pourrait bientôt atteindre le point de bascule avec Grosjean

A peine une semaine après avoir marqué ses premiers points de la saison de la plus belle des manières avec une quatrième place au Grand Prix d’Autriche et mettant un terme à sa spirale négative, Romain Grosjean s’est à nouveau fait remarquer ce week-end en Angleterre en envoyant sa monoplace dans le bac à gravier à deux reprises.

La première fois fut lors des essais libres 1 vendredi matin, lorsque le pilote français a voulu prendre le virage numéro 1 de Silverstone avec le DRS ouvert, et la seconde fois fut en course au virage numéro 9 lorsque Carlos Sainz était en train de faire l’extérieur au Français.

A ce moment-là, Romain Grosjean a perdu le contrôle de sa monoplace et a percuté la Renault de l’Espagnol. Les deux pilotes ont terminé leur course dans le bac à gravier.

Interrogé pour savoir jusqu’à quand il comptait soutenir son pilote après de nombreux points perdus depuis le début de la saison, Gunther Steiner, le directeur de l’équipe Haas, admet qu’il ne sait pas encore où se trouve le point de bascule.

« Je dois l’être [derrière Grosjean], car nous voulons réussir collectivement. » déclare Steiner. « Je ne sais pas où est le point de bascule, je n’y suis pas encore. »

« Mais à un moment donné, nous devrons arrêter de perdre des points. Nous ne pouvons pas continuer comme ça, nous sommes désormais à la mi-saison et nous avons perdu beaucoup de points à cause de nos erreurs et ce n’est pas acceptable. »

Depuis le début de l’année, Romain Grosjean a cumulé les erreurs et après l’avoir défendu, le directeur de l’équipe américaine semble perdre patience peu à peu.

Mme Raikkonen répond à Hamilton : « Si tu pleures comme une fille quand tu perds, consacre toi à la danse »

Lewis Hamilton : « J’ai transpiré comme un fou »