gunther steiner haas

Steiner et la malédiction de Haas à Melbourne : « Comme un air de déjà-vu »

Le directeur de l’écurie Haas, Gunther Steiner, ne sait plus quoi dire après le problème rencontré sur la voiture de Grosjean lors de son arrêt au stand au Grand Prix d’Australie.

Pendant la course, le pilote Haas Romain Grosjean a effectué son arrêt au stand, mais comme l’année dernière au même endroit, le mécanicien préposé à la roue avant gauche n’a pas réussi à serrer la roue.

Non seulement le pilote français a perdu un temps considérable lors de cet arrêt, mais en plus, il devra abandonner quelques tours plus tard après que la roue avant gauche se soit décrochée [officiellement, l’équipe a déclaré qu’il s’agissait d’un problème lié à la suspension].

Pour Steiner, le directeur de l’équipe, il y avait comme un air de déjà-vu aujourd’hui à Melbourne.

« Des émotions partagées aujourd’hui. » a déclaré Steiner à l’arrivée du Grand Prix d’Australie. « Il y a comme un air de déjà-vu avec l’arrêt au stand de Romain qui a mal tourné ».

« L’année dernière, après l’Australie, nous avons participé à 20 courses – le reste de la saison, sans autre problème d’arrêt aux stands. »

« Nous sommes un peu malchanceux ici, nous devrons enquêter sur ce qui s’est passé, il est trop tôt pour le dire maintenant. »

« D’un autre côté, Kevin (Magnussen) qui termine sixième est une belle réussite pour l’équipe. Nous savons que la voiture est forte. Cette année, nous prenons huit points à Melbourne, l’année dernière, nous partions de l’Australie sans rien. »

« C’est mieux qu’en 2018. Je pense qu’avec cette voiture, nous pouvons être forts dans les 20 courses restantes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

robert kubica williams

Dégâts en cascade, dernier à l’arrivée, mais Kubica retire quand même du positif

pierre gasly red bull racing

Pierre Gasly n’a pas pu voir les feux sur la grille de départ à Melbourne