Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix d’Azerbaïdjan

L’équipe McLaren nous détaille sa stratégie payante à Bakou

Si au cours d’une course si mouvementée que celle de Bakou le talent et le sang froid des pilotes font toute la différence, les stratèges ne sont pas en reste avec des décisions cruciales à prendre qui peuvent renverser le cours des événements comme nous l’explique le stratège en chef de McLaren

F1 - L'équipe McLaren nous détaille sa stratégie payante à Bakou

Si l’on devait retenir un moment dans une course de F1 où la prise de décision à tout son sens nous retrouverions probablement en première place les arrêts aux stands. Entre coups de bluff, choix discutables, courses gâchées ou coups de maîtres, les pit stops ont fait couler beaucoup d’encre dans l’histoire de la F1.

Si certains arrêts sont très médiatisés et d’autres plus discrets ces derniers n’en restent pas moins efficaces et peuvent faire toute la différence sur un Grand Prix. On fait le point sur la stratégie de McLaren sur le Grand Prix d’Azerbaïdjan avec Randy Singh le directeur sportif et stratégie de l’écurie britannique.

Le contexte

F1 - L'équipe McLaren nous détaille sa stratégie payante à Bakou

McLaren savait que la course n’allait pas être simple, Lando Norris ayant écopé d’une pénalité de 3 places sur la grille après ne pas avoir respecté un drapeau rouge durant les qualifications est s’est donc élancé depuis la 9ème place sur la grille, tandis que son coéquipier Daniel Ricciardo a pris le départ depuis 13ème place après des qualifications ratées à cause de son crash au virage 5 en Q2.

Pour couronner le tout le staff savait qu’en règle générale la course à Bakou serait un Grand Prix à un seul arrêt au stand tout comme à Monaco, pas de place à l’erreur donc, Pirelli venant ajouter son grain de sel en apportant des gommes plus tendres que lors de la dernière édition qui remontait à 2019.

Ceci étant, le manufacturier unique de la F1 a estimé que la stratégie se jouerait toujours sur un seul arrêt avec un long relais en Dur, précédé ou suivi d’un court relais en Medium ou d’un très court relais en Tendre, tout ceci sans compter sur une autre donnée qui viendra pimenter le tout… il y a 50% de chance pour que la voiture de sécurité sorte sur cette piste. Non content de ces éléments qui font déjà chauffer les méninges aux stratèges McLaren, Lando Norris perd 3 places au départ…

Norris: la stratégie gagnante

F1 - L'équipe McLaren nous détaille sa stratégie payante à Bakou

Parti en pneu tendres usés (ceux de sa qualification) Lando Norris a été appelé au stand pour chausser des pneus durs neufs au 7ème tour de course, ce qui peut paraitre tôt mais nous avons vu l’arrêt de Georges Russell dès le premier tour et celui de Antonio Giovinazzi au deuxième tour. Randy Singh nous explique ce choix.

« Nous avons suivi Fernando [Alonso] mais cela ne faisait pas partie de la décision. Dans ce premier relais, nous n’avons pas pu dépasser les voitures de devant. Nous savions que nous serions aux stands à un moment donné de cette partie de la course, nous avons donc décidé d’y aller tôt, en essayant « d’undercuter » les voitures devant, en particulier celle de Bottas. Cela a fonctionné très efficacement, et nous l’avons devancé jusqu’au drapeau, en partie grâce à l’undercut. »

« Une autre cible pour Lando était Sebastian Vettel qui a choisi de rester longtemps sur ses pneus tendres – mais une combinaison de bon rythme de sa part et l’incapacité de Lando à dépasser Yuki Tsunoda a rapidement supprimé la mince chance de dépassement. »

« Lando s’est ensuite installé dans son relais, préservant ses pneus, en vue d’avoir de bonnes performances en fin de course alors qu’il aurait probablement soit attaquer Tsunoda, soit dû se défendre contre un Carlos Sainz hors de position. »

« Au moment de la neutralisation de la course, ces trois-là couraient avec des écarts d’environ 1,5 seconde, avec un potentiel d’écart sur les six derniers tours. Dans quel sens cela se serait-il passé… nous ne le saurons jamais. »

En effet McLaren a profité comme beaucoup du drapeau rouge qui a interrompu la course suite à l’accident de Max Verstappen au 46° tour pour chausser des pneus tendres (usés) pour réaliser le nouveau départ arrêté et les 2 tours restants. Parti 9ème (pour être 12ème à la fin du premier tour) Lando Norris finira finalement 5ème.

Ricciardo: sagesse et réflexion

F1 - L'équipe McLaren nous détaille sa stratégie payante à Bakou

Daniel Ricciardo pour sa part a également pris le départ de la course en pneus Tendres, à un détails prés, l’Australien partira en gommes neuves étant donné qu’il a pu choisir ces dernières, un choix qui s’explique par le fait d’avoir un train de pneu plus agressif au départ que les pneus durs et l’espoir de pouvoir changer ces gommes lors d’une très probable Safety Car dans les premiers tours.

Finalement, il n’en sera rien, mais les stratèges savaient que les premiers arrêts surviendraient rapidement , Randy Singh nous détaille.

« Nous ne voulions pas nous engager dans un long premier relais avec le pneu dur car cela signifierait que nous ne pourrions profiter d’aucun incident de course », explique Randy.

« Nous avons choisi de commencer sur le Tendre pour profiter un peu du départ. Le lancement lui-même est assez mineur à Bakou car la distance jusqu’au premier virage est si courte – mais le Soft conserve également un avantage pour les deux premiers tours. »

« Nous savions qu’il y aurait une séquence d’arrêts aux stands précoces, nous avons donc décidé que le bénéfice sur les premiers tours était préférable aux avantages du Medium sur une période légèrement plus longue »

Le pilote Australien était équipé de gommes tendres fraiches par rapport à ses prédécesseurs partis en gommes usées néanmoins il a fallu faire un choix afin d’éviter de perdre du temps dans une défense compliquée à tenir.

« Avec ses gommes neuves Daniel pouvait aller plus loin que les voitures en gommes usées devant – mais on a finalement choisi de s’arrêter dans les stands [pour chausser les pneus durs] au 11ème tour pour éviter de perdre du temps avec Charles Leclerc, qui arrivait derrière après avoir fait son arrêt. »

« Effectivement, c’est un moment où  vous allez commencer à perdre du temps. Nous savions qu’il n’y avait pas beaucoup de temps pour rouler avant de commencer à avoir du trafic, et les pneus n’allaient pas durer très longtemps non plus, alors nous avons pensé que c’était le bon moment. »

La suite, nous la connaissons avec le drapeau rouge qui va interrompre la course au 46° tour, Daniel Ricciardo se verra alors équipé de la gomme rouge la plus propre disponible (tous ses trains rouges étant usés), et d’une tape sur l’épaule de son équipe lui souhaitant bonne chance pour les deux tours restants lancés via un départ arrêté. Ricciardo, 13ème au départ de la course, sauvera les meubles en finissant 9ème à Bakou.

Au final l’équipe McLaren aura perdu sur ce week-end une place au championnat constructeurs au profit de Ferrari, néanmoins ce séjour à Bakou s’est terminé mieux que ce que pouvait espérer l’équipe après des qualifications en deçà des attentes, un travail d’équipe et des pilotes gardant leur sang froid dans une course très mouvementée, alors que les stratèges ont également joué un rôle cruciale dans l’obtention de ce résultat.

Classement constructeurs F1 2021

Équipe Moteur Points
Red Bull Honda 215
Mercedes Mercedes 178
McLaren Mercedes 110
Ferrari Ferrari 94
AlphaTauri Honda 45
Aston Martin Mercedes 40
Alpine Renault 29
Alfa Romeo Ferrari 2
Haas Ferrari 0
Williams Mercedes 0
Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Saison 2022

Voici à quoi devraient ressembler les monoplaces de Formule 1 de la saison 2022 une fois la nouvelle réglementation introduite en catégorie reine du...

Grand Prix de France

L'équipe Ferrari repart du Castellet en ayant perdu sa troisième place au championnat du monde des constructeurs ce dimanche

Grand Prix de France

Le septuple champion du monde Lewis Hamilton veut comprendre pourquoi la Mercedes W12 perd autant de vitesse dans les lignes droites par rapport à...

Grand Prix de France

Tout comme une grand majorité des fans, le manager sportif de la Formule 1, Ross Brawn, a beaucoup apprécié le Grand Prix de France...

Grand Prix de France

Voici les résultats définitifs du Grand Prix de France 2021, septième manche de la saison de Formule 1 disputé le dimanche 20 juin sur...

Grand Prix de France

Le pilote Alpine Fernando Alonso a de nouveau réalisé un départ canon ce dimanche au Grand Prix de France, ce qui lui a permis...

Grand Prix de France

L'équipe Aston Martin a réussi à placer ses deux voitures dans le top dix ce dimanche au Grand Prix de France grâce à une...

Grand Prix de France

L'équipe Mercedes n'a rien pu faire ce dimanche au Grand Prix de France contre le joli coup stratégique réalisé par l'équipe Red Bull

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.