F1 - Pneus : la stratégie en course dictée par la Safety Car à Bakou
in

Pneus : la stratégie en course dictée par la Safety Car à Bakou

Bien que les composés apportés cette année à Bakou par Pirelli soient un cran plus Tendres que ceux utilisés en 2019 lors de la dernière édition du GP d’Azerbaïdjan, il est toujours probable que la stratégie de course reste sur un seul et unique arrêt ce dimanche.

Selon Pirelli, tous les pilotes du top dix (tous équipés de pneus Tendres au départ) utiliseront probablement une stratégie Tendre-Dur, même si cela donne beaucoup moins de flexibilité concernant la fenêtre d’arrêt au stand.

Une autre option valable – qui, cependant, ne peut être utilisée que par ceux qui ne sont pas dans le top 10 – est de choisir les composés durs Mediums et les Durs, surtout si les températures de piste sont supérieures à 50 degrés.

Dans ce cas il serait logique -toujours selon Pirelli – de commencer par le Médium puis de passer au dur : il y aurait en effet une fenêtre d’arrêt au stand assez large qui laisserait beaucoup de liberté pour décider quand s’arrêter.

Cependant, il y a aussi la forte possibilité que la voiture de sécurité entre en piste ce dimanche à Bakou, comme en témoignent les nombreuses interruptions dues aux drapeaux rouges en qualifications ce samedi.

Si la voiture de sécurité devait entrer en scène, elle offrirait la possibilité de faire un arrêt au stand “gratuit”, donc commencer par le composé le plus Tendre et le plus rapide pourrait être avantageux. Contrairement à Monaco, cependant, la position sur la piste n’est pas si cruciale à Bakou : les dépassements sont tout à fait possibles ici.

“Il y a quatre pilotes de différentes équipes dans les quatre premières positions de la grille, ce qui souligne à quel point la compétition est serrée sur ce circuit urbain spectaculaire : à un moment donné, nous avons eu des voitures séparées d’un millième de seconde sur un tour de six kilomètres.” nous rappelle Mario Isola, directeur de Pirelli.

Comme nous l’avons déjà vu lors de ces qualifications mouvementées, Bakou est une piste où absolument tout peut arriver.”

Pour rappel, la probabilité de l’intervention d’une voiture de sécurité ce dimanche à Bakou pendant la course est de 75%.

Grille de départ GP Azerbaïdjan

PilotesEquipes
1 - Charles LeclercFerrari
2 - Lewis HamiltonMercedes
3 - Max VerstappenRed Bull
4 - Pierre GaslyAlphaTauri
5 - Carlos SainzFerrari
6 - Sergio PerezRed Bull
7 - Yuki TsunodaAlphaTauri
8 - Fernando AlonsoAlpine
9 - Lando Norris (+3p)McLaren
10 - Valtteri BottasMercedes
11 - Sebastian VettelAston Martin
12 - Esteban OconAlpine
13 - Daniel RicciardoMcLaren
14 - Kimi RaikkonenAlfa Romea
15 - Georges RussellWilliams
16 - Nicholas LatifiWilliams
17 - Mick SchumacherHaas
18 - Nikita MazepinHaas
19 - Lance StrollAston Martin
20 - Antonio GiovinazziAlfa Romeo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Norris a du mal à digérer ses trois points de pénalité sur sa super licence

Norris a du mal à digérer ses trois points de pénalité sur sa super licence

F1 - La Scuderia Ferrari s'attend à une course "très difficile" ce dimanche à Bakou

La Scuderia Ferrari s’attend à une course “très difficile” ce dimanche à Bakou