toto-wolff-directeur-mercedes-f1
in

Wolff revient sur son échange avec Hamilton après les qualifs à Imola

Le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, est revenu un peu plus en détail sur l’échange « houleux » qu’il a pu avoir avec Lewis Hamilton ce vendredi soir à Imola après la séance de qualifications du Grand Prix d’Emilie-Romagne.

Ce vendredi à Imola, Lewis Hamilton et son coéquipier George Russell ont été éliminés dès la Q2 en qualifications signant ainsi le pire résultat de l’équipe Mercedes en qualifications depuis le Grand Prix du Japon 2012. A la fin de la séance – et alors que le chronomètre n’était pas encore arrêté – Lewis Hamilton est descendu de sa monoplace et s’est rapproché d’un Toto Wolff qui semblait très en colère contre son pilote.

Certains médias n’ont pas hésité à interpréter cet accès de colère de la part du patron de Mercedes de façon exagérée, et le principal intéressé a tenu à rétablir une certaine vérité, l’Autrichien expliquant qu’il y avait une colère partagée avec Lewis Hamilton en raison des difficultés de l’équipe en début de saison : « C’est assez drôle de voir comment cela a été interprété. Lewis et moi partagions la frustration ne pas être en mesure d’extraire la performance dès le premier tour et à quel point c’était ennuyeux. »

 « Mais nous avions le même point de vue et il s’agissait d’une pure colère, mais il n’y a aucune division ou blâme ou quelque chose comme ça. Il y a évidemment de la pression, mais c’est une bonne pression pour bien faire les choses. Personne dans l’équipe n’est en mesure de profiter de la course en ce moment, mais comme nous l’avons déjà fait dans le passé, nous avons besoin de nous sortir de ce trou. »

Ce samedi lors de la course Sprint, Lewis Hamilton et George Russell n’ont pas fait beaucoup mieux qu’en qualifications puisqu’ils s’élanceront ce dimanche respectivement P14 et P11. Pour la course ce dimanche, Wolff ne s’attend donc à aucun miracle : « Nous pouvons gagner des positions, nous l’avons montré en course Sprint, mais nous ne sommes pas assez rapides. Nous essayons d’apprendre. »

« Nous comprenons nos problèmes, nous avons une direction pour libérer le potentiel qui se trouve dans la voiture pour nous rapprocher beaucoup plus de l’avant mais pour le moment, nous n’avons pas la clé. Par conséquent, il vous suffit de travailler et de vous fier à la science et à la physique. La passion et la détermination à s’améliorer sont présentes chez chaque membre de l’équipe. »

F1 - A quelle heure est programmé le départ du GP à Imola ce dimanche?

A quelle heure est programmé le départ du GP à Imola ce dimanche?

F1 - La F1 veut six courses Sprint en 2023

La F1 veut six courses Sprint en 2023