Toto Wolff : « Le nouvel aileron 2019 ne va pas changer grand chose »

La FIA a décidé d’introduire en 2019 une série de mesures visant à réduire l’impact négatif de l’aérodynamique sur les monoplaces pendant les Grands Prix.

L’une des principales mesures est l’introduction d’un aileron avant modifié par rapport à 2018, plus large et surtout moins chargé en aéro, afin de permettre aux pilotes de suivre de plus près les autres concurrents en piste, et donc, d’améliorer les dépassements.

Cependant, selon le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, certains aérodynamiciens ont trouvé la parade pour contrer ce manque d’appui l’an prochain, ce qui annulerait l’impact positif que pourrait avoir ce nouvel aileron avant en 2019.

« Pour le moment, il est très difficile pour les voitures de se suivre. » explique Toto Wolff. « Vous ne pouvez pas vous approcher, vous perdez de l’appui, le pneu perd de l’adhérence et les dépassements sont donc très difficiles. »

« Lorsque vous regardez certaines catégories inférieurs avec moins d’aérodynamique, comme la F2 par exemple, il y a vraiment de belles courses là-bas, parce qu’ils peuvent se rapprocher. »

« Le but était donc de retirer un peu d’aéro, diriger le flux d’air non pas autour de la voiture – parce que vous créez un grand vide derrière votre voiture, et c’est dommage – mais plutôt sur la voiture. »

« Mais ils [les ingénieurs de la FIA] luttent contre 2000 aérodynamiciens dans toutes les équipes, et je pense que nous avons trouvé des solutions pour que nous puissions reprendre l’air autour de la voiture, donc, cela ne va pas changer grand chose. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Sebastian Vettel le reconnaît : « Ferrari était encore trop loin en 2018 »

Kimi Raikkonen : « Sauber a tout ce qu’il faut pour faire une grande voiture »