Toto Wolff répond à Marko : « Je ne veux pas me rabaisser à son niveau »

Le Dr Helmut Marko, consultant pour Red Bull, n’a pas caché sa colère ce dimanche lorsqu’il a vu son pilote Max Verstappen perdre une potentielle victoire après avoir été percuté par Esteban Ocon.

Marko, qui n’a pas sa langue dans sa poche, n’a pas hésité à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas : « C’est juste un outrage de voir qu’un pilote inférieur sous contrat Mercedes sort le leader de la course hors de la piste et s’en sort seulement avec une pénalité de dix secondes aux stands. » a déclaré Marko juste après l’arrivée du Grand Prix du Brésil ce dimanche.

Le patron de Mercedes répond à Helmut Marko

Interrogé sur les propos tenus par Helmut Marko, le directeur de Mercedes, Toto Wolff, n’a pas voulu envenimer la situation et a préféré rester pondéré dans ses propos.

« C’était un simple accident, Esteban essayait de se dédoubler avec ses pneus neufs, il était beaucoup plus rapide que Verstappen. » explique Wolff.

« Ils étaient proches, Esteban a essayé de se dédoubler, puis ils se sont touchés, Verstappen menait la course, c’était juste un accident et je suis certain qu’Esteban aurait voulu l’éviter pour éviter les critiques. »

Concernant les accusations d’Helmut Marko sur le fait qu’il s’agissait d’un pilote Mercedes sortant un pilote Red Bull, Wolff affirme qu’il ne veut pas rentrer dans ce débat.

« Ces propos sont le résultat de la façon dont le Dr Helmut Marko voit le monde, mais je ne veux pas m’abaisser à son niveau. Nous devons célébrer notre cinquième titre consécutif des constructeurs. »

« Lewis [Hamilton] a été très clair en disant qu’aujourd’hui Verstappen n’était pas notre rival, mais c’était Ferrari, nous essayions de battre et de terminer devant les Ferrari. »

« Lorsque Verstappen est apparu comme un boulet derrière Lewis, il était clair qu’il ne devait pas se battre avec Red Bull, cela aurait été inutile. »

« Verstappen était une variable totalement hors de propos pour Mercedes et notre objectif restait de battre Ferrari. »

Notons que grâce à la victoire de Lewis Hamilton ce dimanche à Interlagos, Mercedes a décroché pour la cinquième fois le titre constructeurs.

2 Comments

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Hartley s’interroge sur le comportement de Gasly en course, le Français se défend

Un week-end maudit pour Nico Hulkenberg à Interlagos