F1 - Yuki Tsunoda très surpris d'être titularisé en F1 en 2022
MONZA, ITALY - SEPTEMBER 09: Yuki Tsunoda of Japan and Scuderia AlphaTauri talks in the Drivers Press Conference during previews ahead of the F1 Grand Prix of Italy at Autodromo di Monza on September 09, 2021 in Monza, Italy. (Photo by Luca Bruno - Pool/Getty Images) // Getty Images /
in

Yuki Tsunoda très surpris d’être titularisé en F1 en 2022

Le Japonais Yuki Tsunoda a été très surpris que son équipe AlphaTauri lui fasse confiance pour une deuxième saison consécutive en F1 après que l’écurie italienne a confirmé son actuel duo de pilotes pour la saison prochaine.

En 2022, Pierre Gasly et Yuki Tsunoda piloteront toujours pour AlphaTauri en F1, mais le jeune Japonais qui débute sa carrière cette année en catégorie reine s’attendait à être viré à la fin de cette saison après des débuts difficiles.

« Je suis vraiment excité bien sûr. La première moitié de la saison a été assez incohérente de mon côté, j’étais un peu surpris de rester l’année prochaine donc tout d’abord merci à l’équipe, et vraiment excité pour cette opportunité à nouveau pour l’année prochaine. Et pour cette année, je dois continuer d’apprendre le plus possible. » a déclaré Tsunoda ce jeudi à Monza.

Lorsqu’on lui a demandé pour quelle raison il a été surpris, Tsunoda a développé : « Parce que je continue de me crasher ! »

« J’ai donc dépensé beaucoup d’argent pour toute l’équipe. Ce n’est pas une bonne façon de terminer la première moitié de la saison, surtout comme en Hongrie, je suis entré dans le mur en EL1 et j’ai ruiné toute la session, presque deux sessions. Franz [Tost, directeur de l’équipe AlphaTauri] et Helmut [Marko, conseiller motorsport chez Red Bull] m’ont dit que j’avais besoin d’un résultat plus cohérent… et aussi de discipline lors de ces séances. »

Le Japonais a ensuite admis que son crash aux qualifications à Imola en début d’année l’a placé dans une spirale négative dont il a eu du mal à se remettre – alors qu’il visait plus de cohérence.

« Après les qualifications [à Imola], j’ai perdu un peu peut-être la confiance ou quelque chose comme ça. J’ai commencé à la reconstruire], et après cela, j’ai continué à faire des erreurs à chaque fois, alors j’ai réinitialisé et regagné ma confiance en moi, ce qui a rendu la tâche un peu difficile. »

« Je ne m’attendais pas à autant de difficultés en Formule 1, car même dans les catégories inférieures, je n’ai pas eu de gros crash. Je n’ai jamais eu autant de perte de confiance, c’est donc l’un des principaux problèmes. C’est pourquoi je me prépare et j’essaie d’avoir des tours plus cohérents, des sessions plus cohérentes. »

« Aussi au début de la saison, l’attente était trop élevée, et c’est pourquoi je pense que la première course s’est bien passée mais après ça, ça devenait confus… chaque semaine de course, et ça faisait une mauvaise spirale. Je pense que maintenant pour moi ça va. Les trois dernières courses, je n’étais peut-être pas très performant en qualifications, mais je pense que j’ai commencé à en apprendre un peu plus sur la voiture, donc maintenant tout va bien et je pense que ça va bien. »

F1 - Max Verstappen heureux de voir Albon revenir en F1

Max Verstappen heureux de voir Albon revenir en F1

F1 - Le Paul Ricard se dote d'un bac à gravier

Le Paul Ricard se dote d’un bac à gravier