mclaren f1

Un Grand Prix du Mexique à oublier pour l’équipe McLaren

L’équipe McLaren repart de Mexico sans le moindre point après un abandon et une treizième place à l’arrivée.

Huitième sur la grille de départ du Grand Prix du Mexique, le pilote McLaren Lando Norris a très vite réussi à prendre le dessus sur la Red Bull de Max Verstappen et la Mercedes de Valtteri Bottas à la sortie du troisième virage.

Mais le calvaire de Norris a débuté lors de son premier arrêt au stand lorsqu’une roue sur sa monoplace a été mal serrée, obligeant le pilote McLaren à s’arrêter au bout de la voie des stands.

Là, Norris a dû attendre de longues minutes que ses mécaniciens viennent chercher sa monoplace pour la pousser jusqu’à son emplacement [les pilotes n’ont pas le droit d’enclencher la marche arrière dans la voie des stands].

« J’ai eu un très bon départ et j’ai réussi à dépasser une Red Bull et une Mercedes. » explique Norris.

« Mon premier relais était bon et nous avions un meilleur rythme que les Toro Rosso. Mais ensuite, nous avons eu un problème avec le serrage de l’une de mes roues lors de mon arrêt, et l’équipe a décidé de jouer la prudence en me demandant de m’arrêter. »

« Je me suis retrouvé avec un tour de retard et les drapeaux bleus m’ont rendu la course encore plus difficile. Ensuite, certains paramètres de la voiture étaient au delà de la limite et nous avons donc abandonné pour éviter d’autres dommages. »

Carlos Sainz termine treizième

Carlos Sainz quant à lui a terminé le Grand Prix du Mexique à la treizième position ce dimanche. L’Espagnol s’élançait depuis la septième position sur la grille, mais le manque de données avec les gommes dures a été crucial en course.

« C’était dur et frustrant pour toute l’équipe. » explique Sainz. « Après une si bonne qualification et un bon départ, c’est très décevant de revenir en arrière après le premier arrêt. »

« Le pneu dur a tout simplement gâché notre course. Nous devons analyser en détail ce qui s’est passé et pourquoi nous n’avons pas été bon sur ce composé. »

« Austin [le prochain Grand Prix] est au coin de la rue, et il n’y a pas de temps à perdre. Nous allons garder la tête basse et travailler dur pour revenir plus forts le week-end prochain. »

Au championnat du monde des constructeurs, l’équipe McLaren reste tout de même quatrième avec 111 points inscrits depuis le début de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

max verstappen

Les propos de Max Verstappen n’ont pas motivé la décision de la FIA à Mexico

pirelli 2020 f1

Tous les pilotes testeront les pneus Pirelli 2020 ce vendredi à Austin