Valtteri Bottas en pole, Leclerc dans le mur

Au terme d’une séance de qualifications qui aura duré quasiment deux heures, en raison des différentes interruptions après plusieurs accidents, c’est Valtteri Bottas qui a signé la pole position du GP d’Azerbaïdjan.

Le pilote Mercedes devance de 59 millièmes la Mercedes de Lewis Hamilton et de trois dixième la Ferrari de Sebastian Vettel.

Derrière, Max Verstappen, Sergio Perez, Daniil Kvyat, Lando Norris, Antonio Giovinazzi, Kimi Raikkonen et Charles Leclerc complètent le top dix.

Charles Leclerc dans le mur

Le Monégasque, qui venait de signer le cinquième meilleur temps en Q2, et qui semblait avoir un rythme capable de lui offrir une pole position ce samedi à Bakou, a percuté violemment le Tech Pro à l’entrée du secteur du château.

Le pilote Ferrari n’a rien pu faire pour éviter le contact, après une entrée de virage bien trop rapide pour le Monégasque, qui a tout simplement tiré tout droit.

Charles Leclerc va bien, mais le pilote Ferrari s’en veut de cette erreur qui va lui coûter très cher pour le reste du week-end en Azerbaïdjan.

« Stupide, je suis vraiment stupide ! » a lancé Charles Leclerc dans sa radio lorsque son ingénieur lui a demandé s’il allait bien.


Pierre Gasly ne participe qu’à la Q1

Le pilote Red Bull, qui a été pénalisé [il partira depuis la voie des stands ce dimanche] ce vendredi pour ne pas s’être arrêté à la pesée obligatoire, n’a participé qu’à la Q1.

Douche froide pour Renault

Seul Daniel Ricciardo a réussi à passer en Q2 ce samedi à Bakou. Le pilote Renault a dû ressortir à la toute dernière minute de la Q1 pour sortir la Racing Point de Lance Stroll et se classer quinzième.

Le pilote australien, qui n’a pas réussi à passer en Q3 par la suite, devra finalement s’élancer depuis la douzième position ce dimanche à Bakou.

Son coéquipier Nico Hulkenberg quant à lui n’a pas réussi à passer le cap de la Q1. Le pilote allemand s’élancera depuis la dix-huitième position ce dimanche sur la grille de départ.

La situation s’aggrave pour l’équipe du constructeur français, qui occupe désormais l’avant dernière position sur la grille, juste devant les deux Williams.

Robert Kubica dans le mur

Le pilote Williams, qui était à ce moment-là dernier, a commis une erreur de pilotage et est allé frapper le Tech Pro à l’entrée du secteur du château [l’endroit le plus étroit de la saison], ce qui a obligé la direction de course à interrompre la séance durant 25 minutes.

Le pilote va bien, mais l’équipe Williams n’avait certainement pas besoin de ça après un début de week-end déjà perturbé par l’accident de George Russell Vendredi, qui a percuté une plaque d’égout.

La monoplace du pilote polonais est bien endommagée, ce qui va une nouvelle fois donner du travail aux mécaniciens de l’équipe britannique avant le départ de la course ce dimanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pierre gasly

Gasly exclu des qualifications

charles Leclerc bakou crash

Charles Leclerc : « Je ne l’oublierai pas celle-là, ça fait mal »