stoffel vandoorne mercedes

Vandoorne se lâche : « McLaren m’a presque toujours demandé de laisser passer Alonso »

Désormais pilote pour l’équipe Mercedes en Formule E, le Belge Stoffel Vandoorne s’est lâché dans un entretien accordé au magazine Voetbal.

Le pilote belge semblait en avoir gros sur le cœur et s’est complétement lâché lors de cet entretien en affirmant que l’équipe McLaren lui a toujours demandé de laisser passer Fernando Alonso en course lorsqu’il faisait équipe avec l’Espagnol en F1.

« Je n’ai jamais eu de problème avec lui, mais Alonso a toujours eu ce qu’il voulait. » explique Vandoorne au magazine Voetbal.

« Il y a toujours eu deux ou trois personnes bien placées dans l’équipe qui ont veillé à ce que tout se passe comme prévu « par » Fernando. »

« L’équipe lui a apporté tout son soutien et toute la puissance, je n’ai jamais fini devant Alonso, mais de tous mes coéquipiers, c’est le plus proche dont j’ai été, parfois même, à peine derrière lui. »

« McLaren ne m’a jamais dit de ne pas finir devant lui, mais ils m’ont demandé de participer aux courses et de le laisser passer. Ils l’ont presque toujours fait. »

« C’est un peu un faux monde dans lequel tout le monde s’entend bien, mais qui a avant tout ses propres intérêts à défendre. En Formule E, au Mans ou dans les courses d’endurance du WEC, vous trouvez une compétition plus pure. Vous y allez pour courir, il n’y a pas de politique. »

La Formule E est l’avenir

« La Formule 1 reste le plus grand championnat, la Formule E est juste en dessous. C’est l’un des championnats les plus compétitifs auxquels j’ai pu participé. »

« De nombreux pilotes ont l’expérience de la F1, d’autres ont une feuille de route à suivre. Je pense que la Formule E est l’avenir, c’est pourquoi il y a de plus en plus de constructeurs automobiles. »

[bctt tweet= »Vandoorne se lâche : Ils m’ont presque toujours demandé de laisser passer Aonso #F1″ username= »f1_fr »]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

george russell williams racing

George Russell a beaucoup appris de Robert Kubica cette année

Lewis Hamilton Mercedes 2019

Eddie Jordan : « Personne ne peut battre Lewis Hamilton »