Vasseur veut voir Ferrari « passer à la vitesse supérieure » en Autriche

Frederic Vasseur Ferrari
Frederic Vasseur en conférence de presse en Espagne

Après un Grand Prix d’Espagne mitigé pour Ferrari qui a vu ses deux pilotes terminer cinquième et sixième à Barcelone dimanche dernier, le directeur de l’équipe de Maranello, Frederic Vasseur, souhaite voir une Scuderia plus compétitive en Autriche ce week-end.

A Barcelone, Ferrari avait introduit plusieurs nouveautés techniques sur sa SF-24 et ces dernières ont fonctionné comme prévu selon Frederic Vasseur. Mais comme le souligne le Français, les concurrents de Ferrari ont eux aussi fait des progrès, ce qui signifie que le pas en avant réalisé par la Scuderia a été en quelque sorte annulé.

« Les améliorations introduites en Espagne ont fonctionné comme prévu, mais il est clair que nos concurrents ne se sont pas tournés les pouces et qu’à l’heure actuelle, nous sommes quatre équipes, toutes à moins de trois dixièmes les unes des autres. » confie Vasseur à la veille du Grand Prix d’Autriche.

En Autriche justement, les écarts pourraient être encore plus réduits entre les équipes en raison du tracé Red Bull Ring très court composé de seulement dix virages et dont le tour en qualifications se boucle en 1 min 04 s (en 2023).

« Nous avons maintenant l’Autriche, un circuit qui ne prend qu’un peu plus d’une minute à parcourir, de sorte que les écarts susmentionnés pourraient devenir encore plus réduits. » a ajouté Vasseur.

« Nous allons nous concentrer entièrement sur nous-mêmes, car à Spielberg, chaque petit détail peut faire la différence. »

« Ce week-end marque également le retour du format Sprint, le travail effectué à Maranello devient donc encore plus significatif puisqu’il n’y a qu’une heure d’essais libres avant les qualifications. »

« Tout le monde dans l’équipe, y compris les pilotes, doit être au top de sa forme pour ne manquer aucune opportunité qui se présente à nous. »

« Cela s’applique aux qualifications, surtout face à des adversaires aussi forts, mais aussi à la façon dont nous exécutons la course. Je veux nous voir passer à la vitesse supérieure en Autriche. » insiste le Français.

Avant le Grand Prix d’Autriche, la Scuderia Ferrari est deuxième au championnat du monde des constructeurs avec 60 points de retard sur le leader Red Bull qui joue à domicile ce week-end à Spielberg.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.