Verstappen s’est « bien amusé » au volant de sa RB20 ce mercredi à Bahreïn

21 février 2024
3
La Red Bull RB20 sur le circuit de Bahreïn

Auteur du meilleur temps de la première journée des essais hivernaux 2024 au volant de sa Red Bull ce mercredi, le triple champion du monde Max Verstappen a bouclé plus de 140 tours en huit heures de roulage, soit l’équivalent de deux Grands Prix de Bahreïn, et sans rencontrer le moindre souci. 

Avec plus d’une seconde d’avance sur la McLaren de Lando Norris deuxième, Max Verstappen a a dominé la première journée des essais hivernaux à Bahreïn avec sa RB20, même si les dix équipes exécutaient une variété de programmes différents durant la journée et que les temps au tour se sont pas ou peu pertinents à ce stade de l’année. 

S’exprimant après sa journée de travail durant laquelle il a tout de même bouclé 142 tours de circuit, Verstappen s’est dit satisfait du comportement de sa nouvelle monoplace : « Cela fait du bien d’être de retour dans une voiture de F1 et je me suis bien amusé sur la piste aujourd’hui. » a déclaré le triple champion du monde ce mercredi soir à Bahreïn.

« Nous avons parcouru beaucoup de tours et essayé pas mal de choses avec la voiture, ce qui était important, nous sommes globalement très satisfaits de la manière dont elle s’est comportée. »

« Après la trêve hivernale, les premiers tours surprennent toujours un peu mais ensuite on se remet assez vite dans le rythme. Dans l’ensemble, la voiture a bien réagi et étant donné qu’il ne s’agissait que d’essais, nous avons passé une bonne journée. »

« En ce qui concerne demain, nous discutons avec nos ingénieurs quels seront les plans, mais j’ai hâte de remonter dans la voiture dans l’après-midi. »

Ce jeudi en effet, le coéquipier de Verstappen, le Mexicain Sergio Perez, sera au volant de la RB20 dans la matinée, avant de repasser le volant au Néerlandais dans l’après-midi, puis de revenir piloter la Red Bull vendredi toute la journée. 

3 Comments

  1. Quand Verstappen dit qu’il « s’est bien amusé » il faut comprendre qu’il a apprécié mettre une pilule aux autres 😁
    Donc oui il s’est bien amusé de la concurrence 😉

    • Eh oui mais certains diront les chronos sont pas représentatifs il fait mieux que les El 2 2023 et qu’il n’y a que 3 journées d’essais cacher son potentiel c’est prendre le risque de pas être prêt pour les 1ère qualification !
      C’était le cas de 2014 à 2020 quand le moteur Mercedes dominait en 2024 ils doivent tous être rapidement efficaces le grand prix c’est la semaine prochaine !

      • Je suis entièrement d’accord. Certes, il faut garder une part de prudence, car on ne sait jamais… Mais, si on est réaliste, il n’y a pas le temps de cacher quoi que ce soit! Ce n’est pas comme du temps où les écuries faisaient leurs essais chacun dans leur coin. En plus, alors qu’il n’y a que 3 jours d’essais, le premier GP n’est qu’une semaine après-midi le dernier de ces 3 jours d’essais. Alors, tout le monde reste à Bahreïn. Du coup, vous voulez cacher quoi? Encore une fois, il faut être prudent… Mais, quand j’entends les gars se Red Bull nous dire que la concurrence n’est pas loin, autour de 3 dixièmes derrière, je crois, selon Helmut Marko, je pense qu’ils se foutent un peu beaucoup de nous. Après, c’est vrai qu’ils ne peuvent pas dire autre chose, pour ne pas tuer le suspense. Bref, le « pire » n’est jamais certain, mais mon petit doigt me dit que la saison 2024 sera plus ou moins un copier-coller de la saison 2023. Qui vivra verra! Alors, comme le dit Julien Febreau, sur Canal+ : « Rendez-vous au premier virage! »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.