max verstappen monaco

Verstappen sur-motivé par sa pénalité à Monaco

Max Verstappen affirme que sa pénalité reçue au Grand Prix de Monaco dimanche dernier, après un contact avec la Mercedes de Bottas, l’a motivé à aller chercher Lewis Hamilton en piste.

Lors de son arrêt au stand, le pilote Red Bull Max Verstappen a été relâché par son équipe alors que la Mercedes pilotée par Valtteri Bottas arrivait à ce moment-là et les deux hommes se sont donc touchés.

Quelques tours plus tard, la pénalité est tombée pour Verstappen, qui a reçu 5 secondes de pénalité sur son temps final. Cette décision des commissaires de course n’a fait que motiver davantage le pilote Red Bull lancé derrière la Mercedes de Lewis Hamilton.

« Je ne savais pas qu’il y avait quelqu’un à mes côtés, parce qu’ils m’ont laissé partir et tout était un peu serré. Nous étions devant, mais bien-sûr, c’est dommage que nous nous soyons touchés. » a expliqué Verstappen.

« J’étais très motivé, et je commençais à pousser Lewis, car il pilotait vraiment lentement. Puis j’ai entendu que j’avais une pénalité, alors, j’ai continué à pousser, puis il a dû lui aussi pousser et il a détruit ses pneus, c’était ma motivation. »

« Mais piloter avec une voiture seulement une demi-seconde devant vous est vraiment difficile, parce qu’on glisse beaucoup. On essaie alors de garder la voiture sur la piste, mais je me suis vraiment amusé. Bien-sûr, c’est dommage de terminer la course en quatrième position, mais pour moi, c’était une course amusante. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

honda gp monaco mclaren

Après un superbe résultat à Monaco, Honda n’oublie pas de penser à McLaren

tests pirelli paul ricard

218 tours bouclés par trois pilotes au Paul Ricard ce mardi