Max Verstapen Red Bull

Verstappen va travailler « encore plus dur » pour parvenir à décrocher le titre en 2020

Le pilote Red Bull Max Verstappen assure qu’il va travailler encore plus dur la saison prochaine pour essayer de décrocher son premier titre mondial en F1.

Pour cette saison 2019, qui se termine le 1er décembre après le Grand Prix d’Abou Dhabi, Max Verstappen devrait en toute logique terminer à la troisième place au championnat des pilotes, ce qui fera du Hollandais le meilleur des autres derrière les deux pilotes Mercedes.

En 2O19, Max Verstappen aura signé une très belle saison en Formule 1 avec [avant la dernière course de l’année] trois victoires à son actif, deux pole positions et huit podiums.

« Bien-sûr, je veux être champion du monde, mais de nombreux pilotes le souhaitent aussi. Après, je ne me soucie pas de savoir si je suis le plus jeune à devenir champion du monde ou pas. » explique Verstappen dans un entretien avec Auto Bild.

« Ce que je sais, c’est que ce sera mon objectif l’année prochaine et que je continuerai à travailler encore plus dur pour y parvenir. »

Considéré comme étant un pilote « agressif » en piste, Max Verstappen explique qu’il s’adapte à chaque situation : « Et bien, parfois il est vrai que je suis agressif, mais parfois non. »

« Je pense qu’il faut s’adapter à la situation. Il est vrai que j’ai commis des erreurs, mais tout le monde en fait. C’est bien aussi de les reconnaître, parce qu’on apprend de cela. »

« Normalement on se dit : « il ne faut pas faire ça, il ne faut pas en faire d’autre, il ne faut pas faire d’erreur. » Mais je pense que c’est inévitable, car il est très facile de faire des erreurs lorsqu’on court à la limite. »

« En fait, c’est la chose la plus excitante ; courir au maximum et justement être toujours à la limite de ces limites. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

tracteur JCB Williams

Les ingénieurs de Williams ont aidé à créer le tracteur le plus rapide du monde

Daniel Ricciardo Nico Hulkenberg Renault

Daniel Ricciardo n’est pas trop inquiet pour l’avenir d’Hülkenberg