F1 - L'image que vous n'avez peut-être pas vue au GP de Bahreïn
Sebastian Vettel, Aston Martin
in

L’image que vous n’avez peut-être pas vue au GP de Bahreïn

Le quadruple champion du monde de F1 Sebastian Vettel est allé immédiatement présenter ses excuses au Français Esteban Ocon à l’arrivée du Grand Prix de Bahreïn dimanche dernier.

En course dimanche, le pilote Aston Martin a percuté involontairement l’Alpine d’Esteban Ocon au freinage du premier virage, envoyant le pilote français immédiatement en tête-à-queue et ruinant définitivement ses chances de terminer dans les points.

Après une première réaction à chaud de la part de Sebastian Vettel qui a ouvert sa radio pour se plaindre du changement de ligne effectué par le pilote Alpine lors de cette manœuvre, l’Allemand a très rapidement compris qu’il était le seul fautif et a jugé bon d’aller s’excuser auprès d’Esteban Ocon à la fin de la course (voir vidéo au bas de cet article).

D’un point de vue sportif, le Grand Prix de Bahreïn est à oublier pour Sebastian Vettel qui a reçu une première pénalité de cinq positions sur la grille de départ à l’issue des qualifications pour ne pas avoir respecté un double drapeau jaune, tandis que pour son accrochage avec l’Alpine d’Esteban Ocon en course le pilote Aston Martin a reçu une pénalité de dix secondes.

En plus de ces deux pénalités, Sebastian Vettel a également reçu cinq points de pénalité (sur un total de 12) sur sa super licence lors de cette première épreuve de la saison.

Au terme de ce premier week-end compliqué pour l’Allemand, Sebastian Vettel a terminé le Grand Prix de Bahreïn à une lointaine quinzième position.

Les excuses de Vettel après le GP de Bahreïn

F1 - Pour Brawn, c'est Hamilton qui aurait dû être élu "pilote du jour" à Bahreïn

Pour Brawn, c’est Hamilton qui aurait dû être élu « pilote du jour » à Bahreïn

F1 - Les pilotes Ferrari en piste à Bahreïn ce mardi pour aider Pirelli

Les pilotes Ferrari en piste à Bahreïn ce mardi pour aider Pirelli