Vettel savait que Verstappen avait une pénalité quand il l’a attaqué

En terminant sixième au Grand Prix du Japon, Sebastian Vettel a sauvé les meubles ce dimanche, même si son adversaire au championnat, Lewis Hamilton, s’est envolé avec 67 points d’avance désormais.

Le pilote Ferrari se battait pour la quatrième position en course, jusqu’au moment où il a percuté la Red Bull de Max Verstappen, ce qui lui a fait faire un tête à queue et redescendre jusqu’à la dix-huitième position dans le classement en course.

Certains diront que l’Allemand a été trop pressé de passer Verstappen, d’autres diront qu’il était frustré, alors qu’il aurait pu attendre sagement derrière lui puisque le pilote Red Bull venait d’écoper d’une pénalité de cinq secondes lors de son prochain arrêt au stand, en raison d’un contact avec la Ferrari de Raikkonen quelques tours plus tôt.

Sebastian Vettel a révélé après la course que son équipe lui avait indiqué que Max Verstappen allait devoir purger une pénalité, cependant, l’Allemand a tout de même préféré forcer le passage.

« J’essayais évidemment de passer, mais je n’étais pas désespéré de passer. » a déclaré Vettel. « Je savais qu’il avait une pénalité mais je sentais aussi que nous étions plus rapides. »

« Il a perdu de la vitesse dans la ligne droite et je le rattrapais. J’ai eu une bonne sortie de virage, et de toute évidence, la voiture de sécurité m’a bien aidé. »

« Il y avait la place, mais dés qu’il m’a vu il s’est défendu et m’a bloqué à l’intérieur. Dés qu’il réalise qu’il y a quelqu’un proche de lui, il ferme la porte là où l’on ne devrait plus défendre. »

« Regardez Kimi, il [Verstappen] sort de la piste et revient sur lui, si Kimi continue il rentrent en collision. Ce n’est pas toujours à l’autre gars de céder, nous courons tous, la course est longue. Pour moi, il y avait la place, sinon je ne l’aurais pas fait. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.