Restez connectés

Grand Prix d'Abou Dhabi

Vidéo 360° : L’accident de Nico Hulkenberg à Abou Dhabi

Publié

le

© DR

Lors de la dernière course de la saison, Nico Hulkenberg s’est fait une belle frayeur en effectuant plusieurs tonneaux dés le premier tour de course avec sa Renault.

Le pilote allemand était à la lutte avec la Haas de Romain Grosjean au premier tour de course, mais alors qu’il venait de dépasser la monoplace du Français, Nico Hulkenberg a été littéralement projeté dans les airs par un effet d’engrenage entre les roues de sa Renault et celles de la Haas de Grosjean.

L’Allemand a effectué deux tonneaux avant que la carcasse de sa RS18 ne soit stoppée par le Tech pro présent en bord de piste.

Après ce choc, Nico Hulkenberg est resté de longues secondes la tête à l’envers, assis dans son baquet, et attendant que les commissaires de piste ne viennent retourner délicatement sa monoplace.

Heureusement, plus de peur que de mal, puisque Nico Hulkenberg n’aura fait qu’un bref passage par le centre médical du circuit.

La FOM a donc publié une vidéo sur Youtube montrant cet accrochage avec les caméras 360° accrochées sur le capot avant des monoplaces. Une vidéo que vous pouvez visionner en cliquant sur ce lien.

.
commentaires

Grand Prix d'Abou Dhabi

C’est la FIA qui a demandé à Toro Rosso d’arrêter la voiture de Gasly

Publié

le

© Red Bull Content Pool

La direction de course du Grand Prix d’Abou Dhabi a demandé à Toro Rosso d’arrêter la monoplace de Pierre Gasly ce dimanche à Yas Marina en raison d’une fuite d’huile sur la voiture du Français.

Pour sa dernière course avec Toro Rosso, Gasly a dû abandonner en raison d’une fuite d’huile sur le moteur Honda monté sur sa monoplace ce dimanche, cependant, Charlie Whiting, le directeur de course de la FIA, a révélé que l’équipe Toro Rosso avait reçu l’instruction d’arrêter la voiture du pilote français.

« Nous avons demandé à l’équipe de le faire arrêter. » révèle le directeur de course de la FIA, Charlie Whiting.

« Son ingénieur lui transmettait toujours des messages concernant les drapeaux bleus, mais ne tenait pas compte du fait que le moteur était en train de rendre l’âme. Une fois que nous lui avons dit, Pierre a abandonné et c’était bon. »

Max Verstappen, qui était juste derrière la Toro Rosso de Pierre Gasly à ce moment-là, a admis qu’il ne pouvait plus vraiment voir où il allait en raison de l’huile s’échappant de la voiture du Français.

« Les derniers tours n’ont pas été si faciles, car la Toro Rosso a laissé des traces d’huile sur mon casque. » a déclaré Verstappen. « Je ne pouvais plus vraiment voir où j’allais. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Tost : « Hartley a eu du mal à s’adapter aux pneus de la F1 »

Publié

le

© Red Bull Content Pool

Selon Franz Tost, le team principal de l’équipe Toro Rosso, cette saison Brendon Hartley a eu du mal à s’adapter aux pneus à haute dégradation introduits en Formule 1, alors que le pilote néo-zélandais arrive tout droit du championnat d’endurance.

Brendon Hartley, dont la place en Formule 1 chez Toro Rosso l’année prochaine n’a pas encore été confirmée, a dû boucler 53 tours avec des pneus Super-Tendres ce dimanche au Grand Prix d’Abou Dhabi.

« Brendon a pris le départ avec des pneus Ultra-Tendres [à Abou Dhabi], alors que nous avions décidé de lui proposer une stratégie alternative à celle de Pierre Gasly. » déclare Tost.

« Malheureusement, il a eu des dégâts au premier virage dés le premier tour, nous avons donc dû l’appeler pour changer d’aileron beaucoup plus tôt que prévu. »

« Ensuite, il a commencé à lutter avec ses gommes arrière en raison d’une surchauffe et il a finalement terminé en douzième position, en dehors des points. »

« Ce n’était pas facile pour lui d’arriver en F1 en venant du LMP1. C’est toujours un défi de se familiariser avec tout ce qui se trouve en Formule 1 et la gestion des pneus est particulièrement difficile. »

Toro Rosso a déjà confirmé le pilote russe Daniil Kvyat pour la prochaine saison de Formule 1, mais l’identité du second pilote n’est toujours pas connue, même sir Alex Albon semble être en pôle position pour remplacer Hartley.

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

L’image du week-end au Grand Prix d’Abou Dhabi

Publié

le

© DR

Il a été bien difficile de choisir l’image la plus forte de ce dernier week-end de Grand Prix de la saison 2018 en raison des nombreux changements au sein des équipes au terme de l’année 2018.

Sur 20 pilotes, 12 étaient ce dimanche dans une situation de changement pour la prochaine année, dont six qui ne seront plus sur la grille en 2019.

Ce sera le cas de Fernando Alonso, qui a quitté la F1 ce dimanche soir après 17 années passées au plus haut niveau du sport automobile et qui aura incontestablement aidé à rendre la Formule 1 encore plus populaire au cours des dix dernières années.

Après plus de 300 Grands Prix disputés, plus de 8000 points marqués et deux championnats du monde remportés, le pilote espagnol ne sera pas sur la grille en 2019, mais n’écarte pas un potentiel retour en F1 pour 2020.

Affaire à suivre…

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Nico Hulkenberg : « C’est la première fois que je me retrouve à l’envers »

Publié

le

© DR

Nico Hulkenberg estime que son crash subi ce dimanche au Grand Prix d’Abou Dhabi n’était qu’un simple incident de course.

Le pilote Renault a été percuté par la Haas de Romain Grosjean au premier tour de course et s’est retrouvé en tonneaux pour terminer sa course dans les barrières la tête à l’envers.

Heureusement, plus de peur que de mal pour l’Allemand, qui a réussi à sortir de lui même de la carcasse de sa RS18, avant d’être transporté au centre médical du circuit pour des vérifications obligatoires.

« Ça va, c’est la déception d’abandonner au premier tour. » déclare Nico Hulkenberg. « Ce n’est pas ce que je voulais, tout le monde a travaillé très dur tout le week-end, donc abandonner dés le premier tour avec beaucoup de dégâts sur la voiture, c’est une mauvaise sensation. »

« Ce n’est qu’un incident de course, je pensais qu’il [Grosjean] était sorti de la piste donc j’ai pris la corde, mais il était encore là. »

« Nous nous sommes touchés et puis on a vu le reste. J’ai fait quelques tonneaux, c’était vraiment spectaculaire. »

Interrogé pour savoir s’il pensait avoir été gêné par le Halo pour sortir de sa monoplace retournée, Hulkenberg a déclaré : « Honnêtement, je ne sais pas. »

« Je ne sais pas si le Halo m’a bloqué ou pas, à droite j’avais les barrières de toute façon, et puis, il y avait une très petite ouverture. »

« Quand on est à l’envers, ce n’est pas facile de retrouver les boutons, c’est la première fois que je me retrouve dans la voiture à l’envers. Je suis juste resté dans le cockpit en attendant les commissaires, qui sont arrivés très vite. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Cinquième au championnat du monde, Bottas est très déçu

Publié

le

© Mercedes-AMG

Le pilote Mercedes, Valtteri Bottas, a perdu sa quatrième place au championnat du monde ce dimanche au terme du Grand Prix d’Abou Dhabi en la faveur de Max Verstappen.

Le Finlandais ne pouvait pas cacher sa frustration à l’arrivée de l’épreuve, d’autant que son coéquipier, Lewis Hamilton, affiche des stats impressionnantes cette année avec la même monoplace et est même devenu quintuple champion du monde.

Interrogé à l’arrivé du Grand Prix d’Abou Dhabi, Valtteri Bottas a été peu bavard et était visiblement dépité de la situation, alors qu’il pointe du doigt une crevaison lente sur sa Mercedes ce dimanche pour se justifier.

« J’ai eu un blocage de roue au virage 5 et ensuite au virage 8. Ensuite, Max s’est rapproché de moi, et je ne sais pas vraiment… » explique Bottas.

« L’équipe m’a dit qu’il y avait peut-être un problème, mais je ne savais pas quoi exactement.  Ensuite on s’est touchés, je pense que j’ai eu une crevaison lente et c’était fini. »

Interrogé sur sa saison 2018 difficile, Valtteri Bottas a préféré botter en touche : « Je souhaite avoir un peu de temps libre maintenant, franchement, vous me demandez ça un peu trop tôt après la fin de la saison. »

« Ça été très difficile mentalement tout au long de l’année, et je veux avoir un peu de temps pour penser à tout ça. J’ai besoin de faire une pause. »

Lire

Grand Prix d'Abou Dhabi

Esteban Ocon a vécu une dernière course frustrante avec un abandon

Publié

le

© Racing Point Force India

Alors qu’il vivait sa dernière course avec l’équipe Force India, Esteban Ocon a dû abandonner au Grand Prix d’Abou Dhabi ce dimanche sur panne mécanique.

Le Français, qui ne sera pas en F1 l’an prochain et qui deviendra troisième pilote Mercedes, admet être frustré, alors qu’il se battait pour des points en course.

« C’est une façon très frustrante de terminer la saison. Tout allait bien, nous avons eu quelques batailles fantastiques et quelques beaux dépassements. » a déclaré Ocon.

« Le rythme que nous avions était vraiment bon, nous n’avions pas la meilleure stratégie parce que nous avons pris le départ avec les pneus Hyper-Tendres, mais nous avons réussi à bien remonter et nous devions terminer dans les points. »

« Malheureusement, la voiture a eu une fuite d’huile, ce qui m’a forcé à abandonner. C’est comme ça qu’est ce sport, mais les mauvais jours vous rendent plus fort. »

« Je suis vraiment reconnaissant de tous le soutien que j’ai reçu de la part des fans, mais aussi des gens de l’équipe tout au long de cette saison. »

Lire

Copyright © 2018 F1ONLY.fr Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr est référencé sur ActuF1.com Ce site Internet n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits.

36Shares