Wolff : « Cette Ferrari est bien différente de celle de Melbourne »

Avec un retard de sept dixièmes sur les Ferrari à l’issue de la première journée d’essais à Bahreïn, Mercedes accuse le coup.

Le directeur exécutif de l’équipe du constructeur allemand, Toto Wolff, admet que la Ferrari observée ce vendredi à Bahreïn semble être bien différente de celle qui a participé au Grand Prix d’Australie.

« Les températures ont évolué et c’est bien plus pertinent à cette heure-ci. On peut enfin voir une puissance normale pour Ferrari dans les lignes droites, et je pense que c’est là qu’ils gagnent toute leur avance. » a déclaré Toto Wolff.

« Cette Ferrari est bien différente de celle de Melbourne, en matière de rythme pur, elle est certainement plus proche de celle de Barcelone que de Melbourne. »

La patron de l’équipe Mercedes ne veut pas pour autant jeter les armes et pense que son équipe saura trouver les bons réglages pour les qualifications de samedi.

« Dans la journée, la piste est à 50° et le soir elle est à 30°, ce qui peut changer beaucoup les réglages. C’est donc très difficile de trouver le bon réglage pour la course. »

« Mais il ne faut pas sous-estimer Lewis Hamilton, parce que quand le chrono compte, il est toujours là. Valtteri lui, continue sur sa lancée de Melbourne, il est très solide. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

fernando alonso

Alonso ne ferme pas la porte à 100% à un éventuel retour en F1

La journée de vendredi en images à Bahreïn