Wolff commente l’affaire Horner et souligne que la F1 a fixé des normes

21 février 2024
1
Toto Wolff aux côtés de Christian Horner à Abou Dhabi en 2023

Alors que le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, se retrouve depuis quelques semaines au centre d’une enquête interne menée par son employeur suite à des accusations, son homologue de chez Mercedes, Toto Wolff, a déclaré que la F1 et les équipes ont établi des normes strictes qui doivent être respectées par tout le personnel travaillant en catégorie reine du sport automobile.

Pour rappel, le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, fait l’objet d’une enquête interne depuis quelques jours au sujet d’un comportement « inapproprié » selon un communiqué de presse publié par Red Bull. Difficile d’avoir plus de détails concernant cette affaire qui est toujours en cours, mais le principal intéressé nie catégoriquement les accusations qui sont portées contre lui et assure respecter le processus qui est actuellement mené.

Ce mercredi lors de la première journée des essais hivernaux qui se disputent à Bahreïn, il a été demandé à Toto Wolff de commenter l’affaire qui secoue actuellement l’équipe Red Bull et ce dernier a déclaré : « Je pense qu’il est clair que la Formule 1, ainsi que les équipes, défendent l’inclusion, l’égalité, l’équité et la diversité. » a déclaré Toto Wolff.

« Mais il ne s’agit pas seulement d’en parler, mais de le vivre au jour le jour. Je pense que c’est la norme que nous nous fixons. Nous sommes un sport mondialement connu, l’une des plateformes les plus importantes au monde, et nous sommes donc des modèles. »

Le directeur de l’équipe Mercedes – qui a lui-même été pointé du doigt au cours de l’hiver concernant un prétendu conflit d’intérêt – a souligné qu’au milieu des spéculations sur la nature des allégations portées contre Christian Horner, le processus d’enquête doit être mené correctement pour le bien non seulement des parties impliquées, mais aussi pour le sport.

« Il y a eu beaucoup de spéculations ces dernières semaines. » a ajouté Wolff. « Je pense que ce qui est important à ce stade, c’est qu’il y ait un processus rigoureux, et je pense que c’est ce qu’a lancé Red Bull avec une enquête indépendante. »

« Si cela est fait de la bonne manière avec transparence et avec rigueur – et c’est quelque chose dont nous avons besoin – il faudra ensuite examiner les résultats, ce que cela signifie pour la F1 et comment nous pouvons en tirer des leçons. »

« Parce que nous voulons parler de voitures de courses, nous voulons parler de sport, plutôt que de ce genre de sujets très, très critiques qui ne concernent pas seulement l’équipe. C’est un phénomène ou un problème pour toute la F1, et de façon générale, pour chaque personne qui y travaille. »

Il est bon de rappeler que jusqu’à preuve du contraire Christian Horner bénéficie de la présomption d’innocence. D’ailleurs, le Britannique est bien présent aux côtés de son équipe cette semaine à Bahreïn, bien qu’il ne porte pas la tenue officielle de l’écurie de Milton Keynes. 

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.