Zak Brown : « Nous avons tiré les leçons de 2018 »

L’équipe McLaren n’a pas connu la saison 2018 qu’elle espérait, alors que la formation britannique a terminé l’année à la sixième position au classement des constructeurs.

Après avoir signé un partenariat avec Renault, qui lui a fourni son moteur, McLaren pensait avoir résolu tous ses problèmes rencontrés précédemment avec Honda, mais malheureusement pour l’équipe de Woking, 2018 a été une autre année laborieuse.

Zak Brown, le PDG de McLaren, ne nie pas que l’écurie a fait quelques erreurs en 2018, mais désormais, l’Américain veut foncer de l’avant en laissant derrière lui ces quatre années de souffrance.

« Je viens de présenter un plan quinquennal et, dans ce plan, nous pensons que nous avons du chemin à parcourir pour gagner des courses. » déclare Brown.

« Une fois que vous commencez à remporter des courses, vous êtes en compétition pour le championnat. Nous avons défini un parcours et des investissements, un chemin de relance qui devrait nous permettre de revenir à l’avant de la grille dans ce délai. »

« C’était évidement une saison difficile [en 2018], et je pense que nous sommes tous heureux que ce soit fini. Ce n’est pas quelque chose sur quoi nous pensons revenir. Cela étant dit, je pense que nous avons beaucoup appris, et nous avons retenu beaucoup de choses et en fin de compte, nous deviendrons une meilleure équipe grâce à cela. »

« Parfois dans la vie, dans les affaires et en course, il y a quelques difficultés. Mais tant que vous arrivez à relever ces défis et que vous apprenez des ces défis, et je pense que c’est ce que nous avons fait, vous sortez de l’autre côté à un bien meilleur endroit. »

« C’est trop facile lorsque c’est facile, et quand c’est difficile, c’est le moment où il faut faire preuve de courage. »

« Je suis heureux que ce soit derrière nous, nous en avons tiré des leçons, vous laissez toujours votre dernière course derrière vous. Nous sommes vraiment impatients que les essais de Barcelone soient demain et que la première course en Australie soit la semaine prochaine, car nous sommes impatients de revenir en piste. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Paddy Lowe, mais aussi les Polonais sont impatients de voir Kubica au volant

Beaucoup de choses n’allaient pas chez Ferrari selon Brundle