Zhou Hongrie Alfa Romeo
24 ZHOU Guanyu (chi), Alfa Romeo F1 Team ORLEN C42, action during the Formula 1 Aramco Magyar Nagydij 2022, Hungarian Grand Prix 2022, 12th round of the 2022 FIA Formula One World Championship from July 28 to 31, 2022 on the Hungaroring, in Mogyorod, Hungary - Photo Antonin Vincent / DPPI
in

Zhou : “J’ai vécu tout ce qu’un pilote traverse en 10 ans”

A 23 ans, Guanyu Zhou est le seul rookie présent sur la grille cette année et on peut dire que ses débuts sont assez prometteurs au sein de l’équipe Alfa Romeo. Le jeune pilote chinois fait le point sur cette première partie de saison et sur son avenir dans la catégorie reine.

Zhou occupe actuellement la 17ème place du classement pilotes ; il a marqué des points à deux reprises jusqu’à présent cette saison et a obtenu son premier point dés sa première course en Formule 1 lors du Grand Prix de Bahreïn. Cependant, il a déjà été victime de quatre abandons en plus d’un accident très impressionnant lors du Grand Prix de Grande-Bretagne.

Alors que le Chinois se dit impressionné par sa propre progression depuis le début de la saison, il est aussi déçu des problèmes de fiabilité que rencontre l’Alfa Romeo et qui ont selon lui réduit ses possibilités de se classer parmi les dix premiers.

Quand j’y réfléchis, je suis assez impressionné par le travail que j’ai accompli, ainsi que par la progression que j’ai pu faire depuis Bahreïn et ensuite. En une dizaine de courses, j’ai l’impression d’avoir traversé tout ce qu’un pilote de F1 traverse en 10 ans” a déclaré le pilote Alfa Romeo.

Les problèmes de fiabilité m’ont plusieurs fois forcé à abandonner mais cela fait partie du jeu, et avoir un gros accident à ce stade précoce de ma carrière n’est pas la meilleure chose qui soit.

Mais je pense vraiment que nous aurions marqué plus de points si nous n’avions pas eu autant d’abandons“, a-t-il poursuivi. “Mais j’ai quand même atteint les objectifs ; j’ai pu atteindre la Q3 lors des qualifications, j’ai marqué des points à deux reprises, donc je suis content et nous montrons une bonne vitesse et un bon élan pour aller de l’avant.”

Lorsqu’on lui a demandé s’il était satisfait de sa première moitié de saison, Zhou a répondu : “Je dois dire que dans l’ensemble, je suis assez content. Surtout la Q3, c’est vraiment une grande surprise pour moi parce que je ne me pensais pas qu’au cours de ma première année, j’aurais beaucoup d’occasions de le faire. Donc, c’était une bonne réussite, un bon coup de boost pour moi pour la suite.

Mais d’un autre côté, j’ai l’impression que mes attentes envers moi-même augmentent évidemment parce que même si c’est encore difficile, si je sors en Q1, je me sens toujours assez contrarié maintenant. Parce que si c’était le début de l’année, je me sentirais bien, maintenant j’ai l’impression que Q2 est toujours mon objectif minimum même si maintenant le milieu de peloton est assez serré.

Même s’il n’a pas encore officiellement été confirmé chez Alfa Romeo l’année prochaine, il est très probable que Guanyu Zhou garde son baquet en 2023 aux côtés de Valtteri Bottas. Le pilote chinois s’attend à ce qu’une décision soit prise par l’équipe prochainement.

A lire aussi   Ricciardo a appelé Oscar Piastri après sa titularisation chez McLaren

Pour le moment, je ne pense pas avoir besoin de m’inquiéter pour l’année prochaine. Spa sera l’occasion de parler de l’avenir.

De façon générale, je ne suis pas trop inquiet de ce qui va se passer l’année prochaine, que je sois dans un baquet ou non parce que j’ai l’impression que si je continue comme je suis, je continue à m’améliorer course après course, je vois aucune raison de ne pas rester ici” a conclu Zhou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Zhou le pilote issu de la mondialisation, il a déjà chopé le bulbe et se la joue vétéran alors qu’il a rien fait, mais bon s’il a déjà tout vécu comme il raconte alors il peut partir, aller Zhou..

  2. En fait non, il manque la partie la plus importante des dix ans : le renvoi final.

    L’absence du grand prix de Chine pour les prochaines années place Pourchaire en position de force car plus prometteur.

Spa

GP de Belgique : un événement exclusif pour les spectateurs lésés en 2021

mick-schumacher-haas

Mick Schumacher se sent plus performant lorsqu’il est sous pression