mclaren-renault MCL34 2019

2020 : dernière année de collaboration entre Renault et McLaren

Le PDG de McLaren estime que Renault a joué un rôle très important dans la résurrection de l’équipe en 2019.

Quatrième du championnat du monde des constructeurs en 2019, l’équipe McLaren a fait un bon spectaculaire en terme de performances l’année dernière pour devenir la meilleure des autres avec une quatrième place au classement constructeurs.

Après avoir été motorisée par Honda pendant trois années entre 2015 et 2017, l’écurie britannique a signé un partenariat technique avec Renault, qui lui fournit ses moteurs depuis la saison 2018, ce qui a permis à la formation basée à Woking de redevenir compétitive en moins de deux ans.

A la veille de la dernière saison en tant que partenaire, Zak Brown, PDG de McLaren, a tenu à souligner à quel point Renault a joué un rôle très important l’année dernière pour son équipe.

« Je pense que ce fut une grande réussite, vu où nous étions il y a quelques années. Je pense que l’équipe a fait un excellent travail, à la fois à l’usine, mais aussi sur la piste. » explique Zak Brown, le PDG de McLaren.

« Tout le monde a contribué et Renault a également joué un rôle très important pour que nous redevenions compétitifs. C’est un partenaire fantastique ! »

Retour de Mercedes en 2021

Bien que le partenariat entre Renault et McLaren ait été fructueux, l’écurie McLaren et le constructeur français se sépareront à la fin de la saison 2020. Le moteur Renault sera remplacé par le bloc V6 hybride Mercedes à partir de l’année prochaine.

Le team principal de l’équipe McLaren, Andreas Seidl, expliquait il y a quelques mois que cette décision de repasser au moteur Mercedes n’a pas été prise contre Renault.

« Nous nous sommes également améliorés grâce à Renault. Notre partenariat avec Mercedes n’est pas une décision contre Renault. » a affirmé Seidl.

« Depuis l’ère hybride, Mercedes est la référence en termes de performance, de fiabilité, de qualité d’unité de puissance et en tant qu’équipe. »

« Je ne parlerais pas d’un retour, je veux écrire un nouveau chapitre de l’histoire de cette équipe. Les temps changent comme les scénarios, les fournisseurs, les relations entre les gens. »

« Avoir le meilleur sous le capot à la veille des innovations de 2021 est un signe de sécurité, de stabilité, il y aura zéro distraction. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

grand prix de france f1

Comment venir au Grand Prix de France F1 2020 ? [+ vidéo]

gilles dufeigneux gp de france f1

Après 3 ans aux commandes du GP de France, Gilles Dufeigneux passe le volant