formule 1 2021

2025 : La F1 pourrait passer au moteur deux temps hybride éco-carburant

Le directeur technique de la Formule 1 a reconnu que la F1 pourrait décider d’introduire des moteurs deux temps à partir de la saison 2025.

Alors que la Formule 1 souhaite devenir neutre en carbone dans les prochaines années, le directeur technique de la F1, Pat Symonds, a déclaré que la catégorie reine du sport automobile envisageait sérieusement d’introduire un moteur deux temps fonctionnant à l’éco-carburant d’ici le milieu de la décennie.

La proposition est censée rendre le sport plus vert que les séries de courses électriques, telles que la Formule E, tout en utilisant des moteurs à combustion interne – et avec un son amélioré.

Les moteurs hybrides actuels devraient être remplacés par une nouvelle spécification d’unité de puissance à partir de 2025 ou 2026, ce qui devrait jouer un rôle important dans le projet de la F1 de devenir neutre en carbone en 2030.

« Je tiens beaucoup à ce qu’il s’agisse d’un moteur à deux temps. » a déclaré Symonds lors d’une conférence sur l’efficience énergétique dans le sport automobile.

« Ils [les moteurs deux temps] sont beaucoup plus efficaces et ont également un meilleur son à l’échappement. De plus, beaucoup de problèmes avec les anciens deux temps ne sont désormais plus d’actualité. »

« L’injection directe, la charge de pression et les nouveaux systèmes d’allumage ont tous permis à de nouvelles formes de moteurs deux temps d’être très efficaces et très respectueux en termes d’émissions. Je pense qu’il y a un bel avenir pour ces moteurs. »

Arrivée de l’hydrogène en F1 ?

« Il se pourrait que la prochaine unité de puissance que nous produirons soit la dernière à fonctionner avec des hydrocarbures liquides. Je pense qu’il y a de très fortes chances qu’il y ait encore un moteur à combustion interne mais peut-être qu’il fonctionnera à l’hydrogène. »

« Je pense certainement que le moteur à combustion interne a un long avenir et je pense qu’il a un avenir plus long que beaucoup de politiciens ne le pensent, parce que les politiciens suspendent tout sur les véhicules électriques. »

« Il n’y a rien de mal avec les véhicules électriques, mais il y a des raisons pour lesquelles ils ne sont pas la solution pour tout le monde. »

Affaire à suivre…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…