smog gp de Singapour
Le circuit de Marina Bay à Singapour

A quelques jours du GP de Singapour, le smog envahit la Cité-Etat

A quelques jours du Grand Prix de Formule 1 de Singapour, les autorités s’inquiètent de la qualité de l’air dans la Cité-Etat.

Depuis ce samedi, un épais nuage grisâtre a envahi la cité état de Singapour, ce qui a forcé les habitants à rester cloîtrés chez eux une grande partie de la journée, et alors que l’indice des normes de pollution s’est sensiblement envolé dans l’après-midi.

Chaque saison sèche, la fumée des incendies se dégageant des terres de plantations d’huile de palme et de papier en Indonésie obscurcit le ciel dans une grande partie de la région, suscitant des inquiétudes pour la santé publique.

Ce samedi, l’indice des normes de pollution a grimpé au dessus de 100 [compris entre 87 et 106, alors que 100 est considéré comme néfaste] à Singapour, faisant craindre aux autorités un pic de pollution extrêmement dangereux pour la santé.

Selon les données de l’agence de l’environnement de Singapour, c’est la première fois depuis 2016 que le point de repère franchit la barre symbolique des 100.

« Il y a eu une détérioration des conditions de brume à Singapour cet après-midi. » a déclaré la NEA dans un communiqué ce samedi soir.

« Cela était dû à une confluence de vents sur la région voisine qui a conduit à l’arrivée de nuage de fumée provenant de Sumatra en direction de Singapour. »

Pour l’heure, ce smog apparu au dessus la Cité-Etat de Singapour ne devrait pas perturber la bonne tenue du Grand Prix de Singapour prévu du vendredi 20 septembre au dimanche 22 septembre sur le tracé de Marina Bay, le nuage de fumée devrait disparaître d’ici là selon les autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

romain Grosjean haas

Romain Grosjean ne pourra pas terminer la saison 2019 avec son package aéro de Melbourne

lando Norris et Valentino Rossi

Valentino Rossi et Lando Norris vont échanger leur casque prochainement