Renault camions f1

Abiteboul : « Cette saison doit être celle où nous rejoignons les meilleurs »

L’équipe Renault s’apprête à aborder la nouvelle saison 2019 avec optimisme et compte bien se rapprocher des meilleurs cette année.

Quatrième au championnat du monde 2018, l’équipe Renault s’est armée cette année d’un duo de pilotes solide avec Nico Hulkenberg et Daniel Ricciardo, qui arrive tout droit de chez Red Bull Racing, après une décennie passé dans le giron de la marque de boissons énergisantes.

Pour 2019, Renault souhaite passer à la vitesse supérieur en comblant son retard sur les plus grandes équipes, et l’écurie basée à Enstone compte s’y prendre en ayant un moteur bien plus puissant que les années précédentes.

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing, estime qu’il est grand temps pour Renault de passer la vitesse supérieur cette saison concernant le développement de l’unité de puissance, tandis que le manager français ne cache pas que l’équipe s’appuiera également sur les connaissances techniques de Daniel Ricciardo en provenance de chez Red Bull.

« Oui, la RS19 est bien née, et en plus il [Ricciardo] vient avec un référentiel qui est quand même assez exceptionnel. On est tous d’accord pour dire que Red Bull est un Benchmark. » a déclaré Cyril Abitetboul au micro de TF1.

« Nous avons un handicap moteur depuis un peu trop de saisons maintenant, donc, cette saison, ce doit être la saison où nous rejoignons les meilleurs, et je pense que nous avons les moyens d’avoir cette ambition-là ».

Plus ou moins 50 chevaux de plus

Selon Cyril Abiteboul, l’unité de puissance Renault 2019 affiche une puissance nettement supérieur à celle de l’unité de puissance 2018, soit environ 50 chevaux de plus.

« Notre handicap côté moteur devrait être comblé. Nous avons fixé des objectifs élevés pour cette année, que nous avons atteints. » expliquait Cyril Abiteboul à L’Equipe à Barcelone pendant les essais hivernaux.

« Cela fait un peu trop longtemps que nous le traînons [le handicap], les chiffres du banc d’essais cet hiver étaient bons, et ceux sur la piste sont en corrélation. »

« Nous avons désormais la confirmation des progrès réalisés qui étaient dans le plan de restructuration. Mais ce gain moteur devra être comparé à celui de la concurrence à Melbourne. »

« Je ne veux donner aucun chiffre précis, mais je dirais que nous sommes désormais entre 20 et 50 chevaux de plus que la spécification 2018 de notre moteur. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Un point pour le meilleur tour en course dés 2019 ? Ça se précise…

charles leclerc 2019 ferrari

Leclerc : « Nous avons une voiture pour gagner »