f1-alex-albon-news-williams
in

Alex Albon a beaucoup appris de son année en dehors de la F1

Le PDG de Williams, Jost Capito, admet qu’il n’avait pas réalisé à quel point une année passée en dehors de la F1 a pu aider Alexander Albon à devenir encore meilleur qu’il ne l’était.

Le Thaïlandais Alex Albon a rejoint l’équipe Williams cette saison après une année en off en 2021 en tant que pilote de développement pour l’écurie Red Bull Racing après avoir perdu son baquet de titulaire à la fin de la campagne 2020. Durant la saison 2021, Albon a essentiellement travaillé dans le simulateur à Milton Keynes pour aider Red Bull à développer sa monoplace 2022. Grâce à un accord passé entre Williams, Mercedes et Red Bull, Alex Albon a pu revenir sur la grille de la Formule 1 en 2022 en tant que titulaire en remplacement direct du Britannique George Russell chez Williams.

S’exprimant sur le début de saison d’Albon, le PDG de Williams a admis qu’il ne s’attendait pas à voir un pilote aussi bien préparé après une année passée en off : « Alex s’intègre de façon fantastique, je pense que c’est le meilleur qui aurait pu arriver à l’équipe. Mais ce que je sous-estimais, c’est ce qu’il a gagné en ayant passé une année en off. » a déclaré Jost Capito à Racer.

« Comme il travaillait avec Red Bull, il était sur la plupart des courses et il a pu voir l’interaction entre le pilote et l’équipe, puis il a pu voir aussi comment les pilotes pouvaient avoir un impact sur l’équipe et comment l’équipe réagit, ce qu’un pilote ne peut normalement pas comprendre. Il a pu ensuite, après les réunions, voir ce qui se passait dans l’équipe et il a pu en tirer des bénéfices. »

« C’est un gars très intelligent, donc il a beaucoup appris de cela. Je pense que cela a amélioré sa capacité à exiger quelque chose de l’équipe et à le faire, car il sait comment aborder l’équipe, il a vu les différentes façons dont les pilotes approchent l’équipe et comment ils ont été soutenus, donc il a beaucoup appris. D’un autre côté, il est très content d’être de retour dans la voiture, car c’est sa deuxième chance, et très souvent, la deuxième chance est nécéssaire pour atteindre le plein potentiel. »

Capito a également expliqué que George Russell – avant de partir chez Mercedes – a largement aidé Alex Albon à s’intégrer à l’équipe Williams : « Bien-sûr, c’est un problème avec le départ de quelqu’un comme George, il est difficile de remplacer George, cela ne fait aucun doute. »

« Mais George était très élogieux à propos d’Alex, car ils sont de bons amis. Donc, quand Alex a signé, il a obtenu beaucoup d’informations de la part de George, parce que George veut qu’il fasse bien. Cela aide aussi bien-sûr. »

Avant le Grand Prix de Miami – cinquième manche du championnat du monde de Formule 1 – Alex Albon figure en bas de classement après n’avoir marqué qu’un seul point en quatre courses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

f1-daniel-ricciardo-mclaren

L’avenir de Ricciardo chez McLaren sera évoqué « plus tard » dans la saison

F1 - Lewis Hamilton ravi de constater que la F1 a percé aux Etats-Unis

Lewis Hamilton ravi de constater que la F1 a percé aux Etats-Unis