F1 - La Williams d'Albon inspectée par la FIA après le GP d'Australie
in

La Williams d’Albon inspectée par la FIA après le GP d’Australie

Les délégués techniques du Grand Prix d’Australie 2022 ont choisi la Williams du Thaïlandais Alexander Albon à la fin de l’épreuve pour le désormais traditionnel contrôle technique d’après course.

Depuis le début de la saison 2021, la FIA a décidé de mettre en place un contrôle technique plus approfondi après chaque épreuve disputée dans le championnat du monde de Formule 1. Les délégués techniques choisissent après l’arrivée de chaque course une monoplace au hasard parmi le top dix afin d’inspecter en profondeur cette dernière et déceler une éventuelle non conformité. Après l’arrivée du Grand Prix d’Australie donc, c’est la Williams d’Alex Albon – dixième à l’arrivée – qui été inspectée en profondeur par la FIA.

« Après la course, la voiture numéro 23 a été choisie au hasard parmi les dix meilleures voitures pour des inspections physiques plus poussées. » peut-on lire dans le rapport de la FIA publié ce mercredi à la veille du GP d’Emilie-Romagne.

« Ont été sujets à cette inspection : la colonne de direction, la crémaillère de direction assistée, les conduites hydrauliques, les réservoirs ainsi que tous les actionneurs, capteurs et les câblages attachés. Tous les composants inspectés se sont avérés conformes au règlement technique de la Formule 1 2022. »

Pour rappel, en cas de non conformité à la suite d’un contrôle technique d’après course, le concurrent concerné peut recevoir une pénalité ou bien être disqualifié. Jusqu’à présent, aucune non conformité n’a été déclarée par la FIA dans le cadre de ce contrôle technique d’après course.

Image

F1 - La ligne de détection du DRS décalée à Imola en 2022

La ligne de détection du DRS décalée à Imola en 2022

F1 - F1 Manager 2022 se dévoile

F1 Manager 2022 se dévoile