alfa-romeo-f1-news-2022
in

Relative deception de terminer P7 chez Alfa Romeo F1

Fred Vasseur, le directeur d’Alfa Romeo, admet qu’il y avait au sein de l’équipe une relative deception de devoir se contenter d’une septième place avec la monoplace de Valtteri Bottas à l’arrivée du Grand Prix de Miami dimanche dernier.

Dimanche dernier à Miami, Valtteri Bottas s’est élancé depuis la cinquième place sur la grille de départ et le Finlandais a réussi à rester à cette position durant une grande partie de la course en retenant les deux pilotes Mercedes à bonne distance derrière lui. Cependant, distrait quelques secondes par la bataille de coéquipiers qui avait lieu derrière lui entre les deux pilotes Mercedes, Bottas a commis une petite erreur et est allé effleurer un mur avec sa monoplace, ce qui l’a fait rétrograder à la septième position, alors que son coéquipier Guanyu Zhou a dû abandonner très tôt sur un problème mécanique.

S’exprimant après l’arrivée de la course, le patron d’Alfa Romeo, le Français Fred Vasseur, a admis être un peu déçu du résultat de son équipe ce dimanche à Miami, preuve selon lui des progrès réalisés par son équipe qui en veut plus désormais.

« Cela montre à quel point nous avons progressé cette année que d’être déçus d’une P7 – ce qui est un très bon résultat en soi. Mais nous étions vraiment forts et nous avons couru la majeure partie de la course en P5 juste derrière les deux Red Bull et les Ferrari : le timing de la voiture de sécurité nous a vraiment affectés, annulant l’avantage de Valtteri sur les deux Mercedes. » a déclaré Fred Vasseur après le Grand Prix de Miami.

« Pourtant, ramener six points à la maison est un résultat positif et un autre gain pour notre classement au championnat, mais nous savons que nous pouvons encore nous améliorer. C’était décevant de perdre Zhou en début de course avec une fuite d’eau, car on sent qu’il aurait aussi été dans la bataille pour quelques points : il va falloir régler le problème qui l’a arrêté et faire en sorte de revenir plus fort sur ce point. »

« La direction que nous prenons est cependant claire et positive. Nous savons que nous pouvons être compétitifs chaque week-end et nous visons à continuer à nous battre pour obtenir plus de succès lors des prochaines courses. »

Après le Grand Prix de Miami, Alfa Romeo occupe la cinquième place au championnat du monde des constructeurs avec cinq points d’avance sur l’équipe Alpine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

f1-miami-2022-news

Red Bull F1 s’en sort bien à Miami malgré une alerte sur la fiabilité

F1 - Max Verstappen, le sacre d'un champion à paraitre ce 11 mai

Max Verstappen, le sacre d’un champion à paraitre ce 11 mai