fernando-alonso-alpine-f1
in

Alonso apprécie Bakou : “Il n’y a vraiment aucune marge d’erreur”

Le double champion du monde Fernando Alonso cherchera, ce week-end en Azerbaïdjan, à enchaîner avec un troisième Grand Prix dans les points, pour ce qui sera sa quatrième apparition sur ce tracé urbain ultra rapide.

Après avoir obtenu son meilleur résultat de la saison au Grand Prix de Monaco avec une septième place à l’arrivée de l’épreuve, Fernando Alonso fait preuve d’optimisme à l’approche du Grand Prix d’Azerbaïdjan qui se disputera de nouveau sur un tracé urbain que l’Espagnol apprécie particulièrement, notamment parce que les pilotes n’ont aucune marge d’erreur : Nous avons dorénavant beaucoup de circuits urbains en Formule 1. Je les apprécie car il n’y a vraiment aucune marge d’erreur.”

“Bakou est un circuit où il est possible de dépasser à plusieurs endroits. Lors de mes trois dernières courses làbas, j’ai réussi à gagner un certain nombre de places pendant la course. Sur ce plan, cest très différent de Monaco.” nous confie Alonso à la veille de la huitième manche de l’année. 

C’est un circuit amusant, où les dépassements sont possibles. Il y a un mélange de virages à haute et à basse vitesse et une très longue ligne droite. Il vous faut avoir un set up en conséquence. Il sera intéressant de voir comment les monoplaces 2022 se comporteront sur ce circuit.”

“Je ne peux pas vraiment le comparer à un tracé sur lequel nous avons déjà couru cette année. De plus, ici, votre course ne dépend pas nécessairement de votre performance le samedi, et lordre établi peut être totalement bouleversé par une voiture de sécurité. Je pense que ce sera une course amusante et jai hâte de relever ce défi !”

Avant le Grand Prix d’Azerbaïdjan, Fernando Alonso occupe la treizième place au championnat du monde des pilotes avec dix points inscrits depuis le début de la campagne 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Grand Prix F1 d’Azerbaïdjan : le bulletin météo complet

Grand Prix F1 d’Azerbaïdjan : le bulletin météo complet

Hongrie-Vettel-2021

Sebastian Vettel : “Un pilote ouvertement gay serait le bienvenu en F1”