F1 - Fernando Alonso visait la P5 ce dimanche à Djeddah
in

Fernando Alonso visait la P5 ce dimanche à Djeddah

Fernando Alonso estime que son Grand Prix d’Arabie Saoudite a pris fin dès que la direction de course a agité le premier drapeau rouge à la suite du crash de l’Allemand Mick Schumacher dans les premiers tours de course.

Auteur d’un bon envol, Fernando Alonso a gagné deux positions au départ du Grand Prix d’Arabie Saoudite ce dimanche après s’être élancé depuis la treizième position sur la grille. L’Espagnol rejoignait alors rapidement son coéquipier Esteban Ocon dans le top dix en dépassant Antonio Giovinazzi au premier virage. Le pilote Alpine glissait ensuite en treizième place en étant exposé à ses poursuivants qui ont bénéficié de l’avantage procuré par le DRS. À peine la hiérarchie stabilisée, la voiture de sécurité faisait alors son apparition après la sortie de Mick Schumacher, ce qui a poussé l’équipe Alpine a appeler son pilote dans les stands pour chausser des pneus Durs neufs sur sa monoplace.

Mais peu de temps après, la direction de course a agité un drapeau rouge, ce qui eu pour conséquence l’annulation des bénéfices de l’arrêt de Fernando Alonso, puisque tous les pilotes de la grille ont eu le droit à un arrêt au stand « gratuit » : « C’était une course folle. Je pense que notre course était terminée dès le premier drapeau rouge. Nous avions fait le choix de nous arrêter alors que nous étions très bien placés. De manière réaliste, nous aurions pu finir cinquième ou sixième si toutes les pièces du puzzle s’étaient assemblées. » a déclaré Alonso ce dimanche soir à Djeddah.

« Hélas, ils ont interrompu la course et nous avons été très malchanceux sur ce coup. Nous manquons de réussite à chaque fois qu’un drapeau rouge ou une telle situation se présente. Je crois que c’était un peu dangereux de rouler avec tous ces débris et de ne pas voir la voiture de sécurité en piste. Il ne s’est finalement rien passé, fort heureusement. Nous avons marqué de gros points avec Esteban, mais nous devons retrouver notre rythme à Abou Dhabi pour finir la saison sur une bonne note. »

Fernando Alonso a finalement été classé treizième ce dimanche à Djeddah quand son coéquipier terminait au pied du podium à la quatrième place. Après le Grand Prix d’Arabie Saoudite, l’équipe Alpine occupe toujours la cinquième place au championnat du monde des constructeurs avec 29 points d’avance sur AlphaTauri, alors qu’il ne reste qu’une seule course à disputer ce week-end à Abou Dhabi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Finale à Abou Dhabi : le scénario que personne ne veut voir

Finale à Abou Dhabi : le scénario que personne ne veut voir

F1 - Alpine F1 confirme Piastri aux essais d'Abou Dhabi

Alpine F1 confirme Piastri aux essais d’Abou Dhabi