F1 - Pour Alonso, il n'y aura plus d'excuse en 2022
in

Pour Alonso, il n’y aura plus d’excuse en 2022

Le double champion du monde de F1 Fernando Alonso estime qu’il n’y aura plus aucune excuse en 2022 et qu’il faudra être compétitif dès le début de la saison.

En 2021, Fernando Alonso a fait son grand retour en catégorie reine du sport automobile après deux années d’absence pour se concentrer sur d’autres catégories comme le WEC ou encore le Dakar avec Toyota. Pour sa première saison depuis son retour en F1, Alonso a terminé la campagne 2021 à la dixième place et a toujours dit que cette première saison serait celle qui lui permettrait de remettre un pied à l’étrier avant d’être compétitif en 2022.

L’an prochain, de nouvelles règles techniques entreront en vigueur en Formule 1, ce qui devrait nous permettre d’assister à des courses beaucoup plus serrées avec des pilotes pouvant se suivre de plus près en piste au volant de monoplaces au look complétement différent de celui aperçu jusqu’à la fin de la saison 2021.

Toutes les équipes se préparent donc pour cette nouvelle ère et Fernando Alonso a insisté sur le fait qu’il n’y aura désormais « plus d’excuse » pour toutes les équipes de la grille qui repartiront de zéro au mois de mars : « Personne ne connaît l’objectif. Dans un hiver normal, nous dirions que nous devons trouver huit dixièmes de seconde. Mais nous ne savons pas quelle est la nouvelle référence. Personne ne le sait. » a déclaré Alonso, cité par AMUS.

« Nous avons les bonnes personnes, le budget nécessaire, les ressources suffisantes et le soutien du conseil d’administration. Maintenant, c’est à nous de faire quelque chose. Le temps des excuses est terminé. Je suis optimiste, il y a tellement de personnes qui travaillent sur le projet, je dois leur donner espoir et confiance. »

« Tous les problèmes n’ont pas encore été résolus, mais nous sommes sur la bonne voie. Grâce à mon expérience, j’ai une bonne idée de là où nous étions bons et là où nous étions faibles et je peux aider à éliminer les déficits. Mais peu importe de la façon dont nous sommes bons en termes d’opérations, nous aurons juste besoin d’une voiture rapide et tout le monde est confronté à ce même problème. »

Cet hiver, Fernando Alonso va devoir repasser par le bloc opératoire pour se faire retirer les deux plaques en titane placées dans sa mâchoire à la suite d’un accident de vélo survenu en début d’année en Suisse lors d’un entrainement. Après l’opération, l’Espagnol prendra quelques jours de repos avant d’attaquer son travail à temps plein pour 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

F1 - Les chefs d'équipe élisent leurs 10 meilleurs pilotes de 2021

Les chefs d’équipe élisent leurs 10 meilleurs pilotes de 2021

F1 - Russell ne devra pas essayer de "faire tomber" Hamilton chez Mercedes

Russell ne devra pas essayer de « faire tomber » Hamilton chez Mercedes