alpine-f1-silverstone
Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team A522. Canadian Grand Prix, Sunday 19th June 2022. Montreal, Canada.
in

Alpine F1 avec une grosse évolution sur sa monoplace à Silverstone

Pour ce qui sera la première de ses deux courses à domicile cette saison (l’écurie a une usine au Royaume-Uni et une en France), l’équipe Alpine a prévu une grosse évolution sur sa monoplace ce week-end pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche du championnat du monde de Formule 1 2022.

Alors que le développement de l’A522 bat son plein depuis le début de la saison avec l’introduction de plusieurs nouveautés en l’espace de neuf courses, Alpine introduira sur sa monoplace une évolution majeure ce week-end à Silverstone sur un tracé rapide et fluide composé de virages à haute vitesse. Ce package de nouveautés comprend notamment un tout nouveau fond plat ainsi qu’une toute nouvelle carrosserie censés offrir à Esteban Ocon et Fernando Alonso plus de performance sur un circuit où l’Alpine A522 devrait être particulièrement à l’aise.

“Tout le monde à Enstone a travaillé très dur pour produire et livrer à temps, pour cette course, un package d’améliorations assez important, qui comprend un nouveau fond plat et une nouvelle carrosserie. L’équipe a fait un gros effort pour préparer cette évolution, et il faut donc féliciter les personnes impliquées pour avoir réussi à respecter jusqu’à présent le planning de mises à jour.” nous explique Pat Fry, le directeur technique d’Alpine.

Silverstone est un circuit fantastique pour la Formule 1, car la majorité de ses viragesô combien célèbrescomme Copse, Maggotts et Becketts sont négociés à grande vitesse, ce qui est grisant pour les pilotes comme pour les spectateurs. Lors des premières courses de la saison, la A522 se comportait mieux dans les virages à haute vitesse que dans ceux à basse vitesse, mais les développements que nous avons apportés ont permis d’équilibrer cela. Le principal point d’interrogation à Silverstone est souvent la météo mais, qu’il pleuve ou qu’il fasse sec, nous savons pouvoir être compétitifs.”

A la veille de cette dixième manche de l’année, Alpine occupe la cinquième place au championnat du monde des constructeurs avec 57 points inscrits depuis le début de la saison, l’écurie du constructeur français n’accusant qu’un retard de huit points sur McLaren.

A lire aussi   Nico Hülkenberg emballé par le spectacle offert en F1 en 2022

Lorsqu’on lui demande de faire un rapide bilant des neuf premières courses disputées, Pat Fry insiste sur le fait que le développement constant sur l’A522 a permis à Alpine de progresser : Pour faire le bilan des dernières épreuves, nous avons fait des progrès constants grâce aux développements apportés à la voiture et nous devons nous assurer maintenant d’être en mesure de capitaliser sur ces performances pour pouvoir atteindre nos objectifs en fin d’année.”

Fry est également revenu sur la dernière course disputée à Montréal durant laquelle Fernando Alonso a été victime de plusieurs soucis sur sa monoplace, ce qui a eu un impact sur son résultat final, le Britannique insistant sur le fait que la fiabilité doit également être parfaite à un tel niveau : Si c’est une bonne chose d’avoir marqué dix points au Canada, la principale leçon à retenir c’est combien il est important d’avoir une voiture fiable. Malheureusement, Fernando a rencontré deux soucis en course – l’un qui a affecté les performances de son unité de puissance et l’autre la suspension – ce qui, après une superbe qualification, lui a annihilé toute possibilité de se battre pour le podium.”

“Ce dernier problème a entraîné du graining sur les pneus. Et ce sans parler de son manque de réussite avec les interventions de la voiture de sécurité. Sa position à l’arrivée n’est pas représentative de ce qui lui était possible de faire en course.”

F1 - La FIA introduit des modifications aux règlements de la F1

La FIA introduit des modifications aux règlements de la F1

horloge horaires silverstone

Les horaires du GP F1 de Grande-Bretagne 2022