F1 - Alpine F1 assure maitriser le marsouinage sur l'A522
in

Alpine F1 assure maitriser le marsouinage sur l’A522

Le directeur sportif d’Alpine, Alan Permane, assure que l’équipe du constructeur français a réussi à régler son problème de marsouinage sur l’A522 juste à temps avant le début de la saison 2022 de Formule 1.

Le marsouinage – terme utilisé pour décrire le phénomène de rebond des monoplaces de Formule 1 dans les lignes droites – a été au centre des discussions dès la première journée des essais hivernaux à Barcelone en février. Quasiment toutes les équipes ont été impactées par ce problème et Alpine n’y a pas échappé avec son A522. Cependant, à la veille de la campagne 2022, Alan Permane assure que le problème est désormais résolu pour Alpine et que les ingénieurs maitrisent parfaitement le sujet.

“Nous pouvons l’activer et le désactiver maintenant. Nous savons ce qui cause cela et ce qui l’arrête, mais nous ne sommes pas certains de savoir exactement si nous le voulons, si c’est plus rapide dans certains cas ou pas et si nous devrions vivre avec.” a déclaré Alan Permane après les essais hivernaux, cité par le site du championnat.

“Nous avons eu le cas avec des réglages où Fernando (Alonso) a dit qu’il ne serait pas capable de courir comme ça. Si vous regardez d’autres voitures, il est certain que la Ferrari à certains moments était vraiment, vraiment rebondissante. Nous avons une bien meilleure maitrise de cela maintenant.”

“Nous avons joué avec toutes sortes de choses, sur la rigidité de la suspension, sur les ressorts, les barres de torsion, le carrossage et avons testé différentes choses. Donc, nous sommes nettement meilleurs après ces deux derniers jours [à Bahreïn] plutôt que lorsque nous avons disputé les trois jours à Barcelone.”

“Nous avons trouvé notre limite, ce n’est pas qu’une seule chose. C’est évidemment lié à l’arrière de la voiture, mais il y a aussi d’autres facteurs. Donc, ce n’est pas aussi simple que de relever la hauteur de caisse, il y a d’autres choses à régler aussi. Nous avons trouvé deux ou trois choses qui ont aidé en aggravant certaines choses et nous avons alors compris qu’en faisant le contraire serait mieux.”

A la veille de la première course de l’année qui est programmée ce week-end à Bahreïn, Permane a insisté sur le fait qu’il est incapable de situer précisément Alpine dans l’ordre hiérarchique, mais qu’il a confiance quant au fait de pouvoir se battre pour la Q3 en qualifications.

A lire aussi   Nico Hülkenberg emballé par le spectacle offert en F1 en 2022

“Je ne connais toujours pas l’ordre hiérarchique, mais je sais que nous ne sommes pas à des kilomètres [du peloton] comme nous en avions l’air à Barcelone. Nous sommes là, il s’agit juste de tout rassembler. Je ne dirais pas que les pilotes sont ravis et que nous nous attendons à nous battre pour la pole, mais j’espère que nous serons dans le coup et que nous nous battrons certainement pour la Q3.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Schumacher : Magnussen sera une "bonne référence"

Schumacher : Magnussen sera une “bonne référence”

F1 - La règle des retardataires sous Safety Car modifiée par la FIA

La règle des retardataires sous Safety Car modifiée par la FIA