F1 - Andretti veut lancer son équipe en F1 pour du long terme
MILTON KEYNES, ENGLAND - JANUARY 26: Motor racing legend Mario Andretti try's out the Red Bull Racing Formula 1 car simulator during a visit to the Red Bull Racing headquarters on January 26, 2011 in Milton Keynes, England. (Photo by Mark Thompson/Getty Images) // Getty Images /
in

Andretti veut lancer son équipe en F1 pour du long terme

Mario Andretti a insisté sur le fait que le projet de faire entrer une nouvelle équipe en Formule 1 en 2024 lancé par son fils Michael est un projet sur du long terme.

En début d’année, Michael Andretti [le fils de Mario] a soumis une candidature à la FIA pour former une 11e équipe de Formule 1 sur la grille à partir de la saison 2024. Si la candidature d’Andretti était retenue par la FIA, cela porterait le nombre de voitures à 22 sur la grille en 2024, ce qui n’est plus arrivé depuis 2016 en Formule 1. La présence d’Andretti sur la grille verrait alors deux équipes basées aux Etats-Unis avec Haas, qui a rejoint la catégorie reine en 2016. Toujours en attente d’une réponse de la part de la FIA, le clan Andretti poursuit donc ses préparatifs en coulisses.

Mais le mois dernier, Toto Wolff, directeur de l’équipe Mercedes, semblait plus enthousiaste à l’idée de voir arriver un nouveau constructeur tel que Audi, plutôt qu’une équipe comme celle que le clan Andretti est en train de monter. Cependant, Andretti souligne la différence entre son projet et celui d’un grand constructeur automobile.

“Toto [Wolff] mentionne Audi et dit qu’il préférerait avoir Audi comme onzième équipe. Mais à mon avis, Audi sera la bienvenue n’importe où, sans aucun doute. Mais je ne vois pas Audi comme une start-up.” a déclaré Andretti dans un entretien accordé à nos confrères de Motorlat.

“Je vois Audi fusionner avec une équipe de premier plan en tant que fournisseur de moteurs et je vais vous dire pourquoi. Parce que vous pouvez mieux justifier l’investissement, parce qu’en tant que fournisseur de moteurs avec n’importe quelle équipe – vous gagnez des courses, le moteur gagne – et quand vous ne gagnez pas de course, c’est la faute de l’équipe. Ça a toujours été comme ça et c’est comme ça que ça se passe.”

“Nous faisons partie des équipes qui seraient ouvertes à [travailler avec] un autre constructeur, nous travaillons déjà avec les fabricants actuels pour prendre certaines décisions, c’est comme ça que ça marche.”

“Vous accueillez les fabricants, mais les fabricants vont et viennent. Nous, nous n’allons pas et ne partons pas, nous venons et restons. Les fabricants ne dépendent pas du sport, nous oui, c’est notre vie. Nous respirons cela, alors pourquoi nous en priver ? Nous sommes sérieux à ce sujet.”

Ces dernières années, aucun constructeur n’a vraiment souhaité investir des sommes folles dans un projet d’équipe dans un contexte de réglementation moteur très complexe et tout aussi coûteuse. Mais Andretti est catégorique sur le sujet et insiste sur le fait qu’ils ne veulent en aucun cas enlever quoi que ce soit à un autre constructeur, mais plutôt apporter leur propre valeur ajoutée au sport.

A lire aussi   Bahreïn va accueillir les essais hivernaux en 2023

“Honnêtement, ce n’est pas une mauvaise chose pour la Formule 1 d’avoir onze ou douze équipes. Je ne sais pas pourquoi ils résistent et pensent que dix équipes suffisent. Mais nous n’abandonnerons en aucun cas parce que c’est notre vie. Nous voulons contribuer et nous ne voulons rien enlever à personne. Nous voulons contribuer à la situation dans son ensemble et à nous-mêmes.”

Malgré le risque de ne pas pouvoir intégrer la grille de la Formule 1 en 2024, Andretti insiste également sur le fait que le projet est déjà à un stade très avancé, notamment en ce qui concerne la fourniture moteur, puisque Renault s’est engagé à motoriser Andretti si jamais elle arrivait en F1.

“Nous travaillons déjà. Ce n’est pas que lorsqu’ils nous diront ‘Ok’ que nous commencerons à travailler. Cela a été un travail en cours depuis que la décision [de candidater pour entrer en F1] a été prise. Ce n’est pas que tout à coup on se dit ‘Oh, maintenant nous allons devoir poser la première brique’, non. Beaucoup de gens ne réalisent pas que nous prenons un gros risque parce qu’il y a déjà beaucoup d’investissements en cours dans l’espoir qu’un bon raisonnement prévaudra parce que c’est une approche honnête.”

Mario Andretti juge certaines réactions dans le paddock de la F1 plutôt “décevantes”, admettant que cela faisait mal que la crédibilité de son projet soit mise à mal par certains : “Je ne comprends simplement pas certaines des objections que nous entendons de la part des autres équipes.” insiste-il.

“Vous entendez certains des commentaires comme quoi nous ne sommes pas crédibles ou ce genre de choses – ça fait mal, c’est très offensant. Nous existons depuis bien plus longtemps que les gens qui nous ont parlé.”

Andretti estime cependant avoir au moins le soutien de “deux ou trois équipes” de la grille : “Je pense que oui, nous en avons. Certains de ceux qui ne veulent pas de nous – et je ne sais pas pourquoi – donnez-nous des raisons précises et nous verrons peut-être si nous pouvons y remédier. Dites-nous exactement où est l’objection et peut-être que nous pourrons faire la lumière sur quelque chose comme ça. Ce n’est peut-être pas ce que vous pensez vraiment.”

Cette semaine, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a confirmé qu’au cours des 18 derniers mois les responsables de la FIA ont travaillé avec toutes les parties prenantes pour créer une nouvelle réglementation moteur afin “de permettre l’arrivée de nouveaux entrants et encore plus de concurrence”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

  1. A savoir qu’un ancien pilote de F1 n’est jamais pris au sérieux quand il veut lancer sa propre écurie.
    Sauf qu’Andretti sait monter une équipe il l’a bien fait au État Unis.

carlos-sainz-charles-leclerc-ferrari

Sainz revient sur son excellente relation avec Leclerc qui est bénéfique pour Ferrari

théo-pourchaire-f2

Théo Pourchaire annonce qu’il ne sera pas en F2 en 2023