antonio giovinazzi

Antonio Giovinazzi ressent la pression des Italiens

Le pilote Alfa Romeo, Antonio Giovinazzi, n’a toujours pas marqué le moindre point cette année, après les cinq premières courses de la saison 2019.

Le jeune pilote, qui a rejoint Alfa Romeo cette saison, admet qu’il ressent une certaine pression en tant qu’Italien au volant d’une monoplace estampillée Alfa Romeo.

« Mercedes a bien débuté l’année, et nous, de notre côté, nous sommes concentrés sur notre travail. » explique Antonio Giovinazzi.

« Personnellement, au cours des cinq premières courses de la saison, je n’ai pas marqué de point. J’ai été un peu touché par la malchance, mais je pense que ça va tourner. Je ressens tellement la pression des Italiens pour marquer mes premiers points. »

« Je préfère que cela se produise en début de saison et non à la fin. Nous avons une grande équipe, une excellente voiture. Nous devons trouver le moyen de mettre tout ensemble, et à la fin, les résultats viendront. »

Giovinazzi admet que Alfa Romeo cherche à savoir pourquoi la C38 n’a pas été compétitive le week-end dernier en Espagne [pas de point pour les deux pilotes], sur un tracé où la monoplace de Hinwil avait fait pourtant forte impression cet hiver pour les essais hivernaux.

« Nous essayons de trouver une solution par rapport au week-end dernier, qui n’a pas été positif pour nous deux. »

« Désormais, nous sommes tournés vers Monte Carlo où il y aura une importante qualification durant laquelle il faudra tout donner. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

scuderia ferrari vettel

Binotto : « Nous n’avons pas d’image claire pour le moment »

BrawnGP 001

2009 – Jenson Button : Du chômage au titre mondial