Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix du Brésil

Après la controverse du Brésil, un consensus a été trouvé chez Red Bull

F1 - Après la controverse du Brésil, un consensus a été trouvé chez Red Bull
SAO PAULO, BRAZIL - NOVEMBER 13: Sergio Perez of Mexico and Oracle Red Bull Racing talks with his engineers in the garage prior to the F1 Grand Prix of Brazil at Autodromo Jose Carlos Pace on November 13, 2022 in Sao Paulo, Brazil. (Photo by Mark Thompson/Getty Images) // Getty Images

Après la controverse qui a éclaté au Grand Prix du Brésil ce dimanche lorsque Max Verstappen a refusé de laisser passer son coéquipier Sergio Perez, malgré la consigne donnée par son équipe, des discussions ont eu lieu en interne et un consensus a été trouvé.

Ce dimanche en course, Max Verstappen a dépassé son coéquipier Sergio Perez grâce à des pneumatiques plus frais. Le Néerlandais – qui s’est donc retrouvé sixième – s’est alors lancé à la chasse de l’Alpine de Fernando Alonso, mais après quelques tours, force est de constater que le pilote Red Bull n’arrivait pas à dépasser l’Espagnol. Son ingénieur lui a alors demandé à la radio de laisser passer son coéquipier Perez qui se bat pour la deuxième place au championnat, mais Verstappen a catégoriquement refusé d’obéir à la consigne.

« Je vous l’ai déjà dit la dernière fois les gars, ne me redemandez plus ça, d’accord ? Sommes-nous clairs là-dessus ? J’ai donné mes raisons et je m’y tiens. » a répondu le Néerlandais à son ingénieur.

Sergio Perez – qui était lui aussi au courant de cette consigne discutée avant la course – a laissé éclater sa colère à la radio face à une telle situation, alors que devant les médias après l’arrivée de l’épreuve le Mexicain n’a pas hésité à dire que Max Verstappen avait obtenu ses deux titres mondiaux grâce à lui : « Je pense que si Max a deux titres mondiaux, c’est grâce à moi. » a ainsi déclaré un Sergio Perez furieux de ce qui venait de se passer, sans pour autant rentrer dans les détails.

Pour sa défense, Max Verstappen a simplement dit aux médias qu’il avait ses propres raisons de ne pas aider son coéquipier, mais là encore, le Néerlandais n’est pas entré dans les détails, ce qui laisse penser que quelque chose d’assez grave s’est passé entre lui et Sergio Perez.

Ni une ni deux, la machine à rumeurs sur les réseaux sociaux s’est alors emballée et certains ont suggéré que le contentieux entre les deux hommes remonterait au Grand Prix de Monaco où Sergio Perez se serait délibérément crashé dans la dernière partie des qualifications pour ne pas que son coéquipier signe la pole position.

Quoi qu’il en soit, les deux hommes ont eu une discussion avec le patron de l’équipe Red Bull, Christian Horner, ce dimanche soir à interlagos et un consensus a été trouvé pour faire en sorte d’aider Sergio Perez lors de la dernière manche de l’année à Abou Dhabi le week-end prochain.

« En ce qui concerne Max et Checo, nous avons discuté de la question en interne et nous nous rendons à Abu Dhabi en tant qu’équipe pour faire de notre mieux pour aider Checo à atteindre la deuxième place du championnat. » a déclaré Horner.

« Max est d’accord avec cela. En fin de compte, nous travaillons en équipe et courons en équipe. C’est cette philosophie qui nous a permis de remporter un si grand succès cette saison et qui continuera de nous faire avancer. »

Un peu plus tard, le champion du monde en titre, Max Verstappen, a lui aussi confirmé qu’il aiderait Sergio Perez lors de la dernière manche de l’année si besoin : « Nous avons discuté en interne en tant qu’équipe de la question entre Checo et moi-même et avons évolué en tant qu’équipe. »

« S’il a besoin d’aide et qu’il y a une chance de l’aider à Abou Dhabi, alors je serai là, et je le soutiendrai bien sûr. Nous nous battons pour la première et la deuxième place du championnat des pilotes, nous allons donc travailler dur pour y parvenir. »

Sergio Perez pour sa part – bien que déçu – souhaite « passer à autre chose » : « Je suis évidemment déçu de ce qui s’est passé aujourd’hui entre Max et moi. C’est quelque chose dont nous avons discuté en interne, nous allons passer à autre chose et continuer à travailler ensemble en tant qu’équipe. Je suis sûr que si j’ai besoin de soutien à Abou Dhabi, ce sera différent, et à l’avenir, nous donnerons toujours la priorité à l’équipe. »

Vous l’avez compris, ce pseudo consensus entre « gentlemen drivers » laissera inévitablement des traces au sein de l’équipe Red Bull avec un Sergio Perez qui entamera une saison 2023 cette controverse à l’esprit…

Après le Grand Prix du Brésil, Sergio Perez occupe la troisième place au championnat du monde des pilotes à égalité de points avec le pilote Ferrari Charles Leclerc.

Classement pilotes F1 2022

Pilote Équipe Points
1-Max VerstappenRed Bull 454
2-Charles LeclercFerrari 308
3-Sergio Perez Red Bull 305
4-George RussellMercedes 275
5-Carlos Sainz Ferrari 246
6-Lewis Hamilton Mercedes240
7-Lando Norris McLaren122
8-Esteban Ocon Alpine92
9-Fernando Alonso Alpine81
10-Valtteri Bottas Alfa Romeo 49
11-Sebastian Vettel Aston Martin 37
12-Daniel Ricciardo McLaren37
13-Kevin MagnussenHaas25
14-Pierre Gasly AlphaTauri 23
15-Lance Stroll Aston Martin 18
16-Mick Schumacher Haas12
17-Yuki Tsunoda AlphaTauri 12
18-Guanyu Zhou Alfa Romeo 6
19Alex Abon Williams4
20-De Vries Williams 2
21-Nicholas Latifi Williams2
5 Commentaires

5 Comments

  1. Pierrat Gilles

    16 novembre 2022 à 10h49

    Vous n’avez qu’un son de cloche , alors arrêtez de commenter le « mauvais esprit de Verstappen » , un fait de course qui vous échappe totalement !
    D’autant que vous êtes à mille lieues des intérêts du monde de la F1 …
    Comparer Senna à Verstappen , quelle drôle d’idée ! Deux époques totalement différentes ou la course se faisait sur la piste et pas à la radio , chez les commissaires par des sanctions à chaque fois qu’un pilote péte un coup !

  2. Titi

    14 novembre 2022 à 18h02

    « des discussions ont eu lieu en interne et un consensus a été trouvé »

    Le mal est déjà fait, Perez aurait pu prendre de l avance et la marge d erreur sera faible lors du GP d Abou Dhabi.

  3. Joey Tribbiani

    14 novembre 2022 à 13h42

    Controverse ? Laquelle ? Il n’y en a pas puisque tout le monde est d’accord pour dire que Verstappen a désobéit à un ordre de son équipe..

  4. StefanoVolfoni

    14 novembre 2022 à 13h14

    Max n’est pas intelligent sur ce coup, mais Perez n’a qu’à être meilleur. 90% du temps, il est loin derrière son coéquipier avec la même voiture. Il a signé pour être n°2, ses performances sur piste le prouvent, donc au lieu de tancer son équipe et son leader, il peut d’abord s’en prendre à lui même s’il n’a pas assuré la 2e place au championnat.

  5. Alex

    14 novembre 2022 à 9h39

    Verstappen baratine il n’aidera pas Perez à Abu Dhabi, comme il l’a dit:  » ne me redemandez plus ça ! »
    La « parole » et la » confiance « sont des mots étrangers à son répertoire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

News F1

Max Verstappen estime que l’erreur de pilotage commise par Charles Leclerc au Grand Prix de France 2022 a été le tournant de la saison...

News F1

Désormais pilote Alpine, le Français Pierre Gasly a dû dire au revoir à sa deuxième famille en quittant l’écurie AlphaTauri avec laquelle il a...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.