F1 règles qualifications

Après le départ de McLaren, Renault ne cherchera pas désespérément une écurie cliente

Cyril Abiteboul a déclaré que Renault n’était pas « désespérée » de trouver absolument une écurie cliente pour 2021.

A partir de la saison 2021, l’équipe McLaren n’utilisera plus le moteur Renault et sera équipée à nouveau d’une unité de puissance Mercedes à l’arrière de ses monoplaces en F1.

Renault se retrouvera donc [pour l’instant] sans écurie cliente à partir de 2021, mais le directeur général de Renault Sport Racing assure que l’écurie du constructeur français ne cherche pas à retrouver absolument un client.

« Nous connaissons les arrangements entre équipes, de nombreuses relations de longue date existaient déjà lorsque nous sommes revenus dans le sport [en 2016]. » explique Abiteboul, cité par Crash.net.

« Williams et Racing Point son très fidèles à Mercedes, il en va de même pour Haas avec Ferrari, et Red Bull et Toro Rosso avec Honda. »

« Nous allons examiner les opportunités, mais nous ne sommes pas désespérés. Nous ne saisirons une opportunité que si c’est une réelle opportunité ou un éventuel partenariat stratégique. »

Mercedes, Ferrari et Honda seront donc les seuls motoristes à équiper des écuries à partir de 2021, mais Cyril Abiteboul ne craint pas que Renault soit bloqué politiquement lorsque des votes importants auront lieu en F1.

« Le problème, c’est que nous sommes peut-être un peu trop naïfs dans ce sport. Mais nous n’utilisons jamais la fourniture moteur pour influencer le contrôle des équipes, cela ne change rien. »

« Le nombre de fois où nous avons vu McLaren, Red Bull ou Toro Rosso voter d’une manière totalement différente de ce que nous pensons, cela ne change rien. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…