aston-martin-f1
action, TS-Live, Hungaroring, GP2213a, F1, GP, Hungary Sebastian Vettel, Aston Martin AMR22
in

Aston Martin déjà tournée sur sa F1 2023 “depuis un certain temps”

L’équipe Aston Martin a déjà commencé à concentrer une grande partie de ses ressources sur le développement de la monoplace de la saison 2023, bien que le règlement technique de la saison prochaine n’a pas encore été publié officiellement par la FIA.

Après un début de saison très compliqué car elle n’a pas réussi à marquer le moindre point lors des trois premières manches de l’année, l’équipe Aston Martin a trouvé un peu plus de performance avec sa monoplace à partir du moment où des mises à jour ont été introduites sur l’AMR22, mais ces maigres améliorations n’ont pas permis à l’écurie du constructeur britannique de remonter de façon significative dans la hiérarchie avant la trêve estivale.

Bien consciente que les performances de l’AMR22 doivent encore être améliorées cette saison pour espère terminer plus haut au championnat, l’équipe Aston Martin a toutefois pris la décision de se tourner déjà vers la saison prochaine et a débuté le développement de la future AMR23 assez tôt cette année.

“Bien que nous devons continuer à améliorer les performances de l’AMR22 et qu’un petit groupe de personnes travaille encore dessus, nous avons déjà tourné notre attention vers l’AMR 23.” nous confirme Mick Hrack, le team principal de l’équipe Aston Martin.

“Nous nous concentrons que l’AMR23 depuis un certain temps maintenant, car la voiture doit être performante dès sa sortie des stands. Une nouvelle saison et une nouvelle voiture représentent la plus grande opportunité de devancer vos concurrents.”

Concernant les performances décevantes de la monoplace de la saison 2022, Krack estime que les différentes mises à jour introduites sur l’AMR22 tout au long de la première partie de saison ont permis à l’équipe de gagner en performance, mais pas suffisamment selon lui.

A lire aussi   La FIA ne tiendra pas compte des spéculations "non fondées"

“Nous avons apporté des améliorations importantes à la voiture tout au long de la première partie de la saison, mais tout est relatif.” insiste-t-il.

“Les gens supposent que les mises à niveau n’ont pas fonctionné parce que nous n’avons pas grimpé dans l’ordre hiérarchique, mais les mises à niveau ont fonctionné – mais pas assez pour nous permettre de remonter.”

“Nous avons apporté un ensemble de mises à niveau majeures au Grand Prix d’Espagne – des nouveaux pontons, un nouveau fond plat, un capot moteur, des modifications sur la suspension avant – et avec suffisamment de pièces pour que les deux monoplaces puissent fonctionner avec les dernières spécifications. Je n’ai jamais rien vu de tel. Ce fut un travail extraordinaire de la part de tous les membres de l’équipe.”

Malgré tous ses efforts, l’équipe Aston Martin occupe avant le Grand Prix de Belgique l’avant dernière position au championnat du monde des constructeurs avec 20 points inscrits depuis le début de l’année.

L’an prochain, Aston Martin accueillera le double champion du monde Fernando Alonso dans son équipe, l’Espagnol ayant décidé de quitter Alpine à la fin de cette année et de s’engager avec Aston Martin pour plusieurs années.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

mick-schumacher-haas

Mick Schumacher se sent plus performant lorsqu’il est sous pression

F1 - Gasly chez Alpine : Red Bull met un terme aux rumeurs

Gasly chez Alpine : Red Bull met un terme aux rumeurs