audience-tv-f1miami
in

Audience TV : carton plein pour le GP F1 de Miami aux Etats-Unis

La diffusion du tout premier Grand Prix de Miami remporté par le pilote Red Bull Max Verstappen le week-end dernier a attiré grand nombre de téléspectateurs aux Etats-Unis avec en moyenne 2,6 millions de fans devant leur écran a annoncé le diffuseur ESPN.

ESPN, le diffuseur officiel de la Formule 1 aux Etats-Unis (il y a également ABC qui diffuse 3 courses par an), a indiqué avoir battu un record pour cette saison le week-end dernier avec la diffusion du Grand Prix de Miami, avec une audience moyenne de 2,6 millions de téléspectateurs et un pic ayant culminé à 2,9 millions de téléspectateurs à un moment donné durant la course. ESPN a déclaré que le nombre moyen de visionnages au cours des cinq premières courses de la saison 2022 de Formule 1 était en hausse de 53% par rapport à celui de la même période en 2021, qui était le championnat de F1 le plus regardé à ce jour à la télévision américaine.

La diffusion différée le jour même du Grand Prix de Monaco 2002, qui a suivi les 500 miles d’Indianapolis, a attiré en moyenne 2,784 millions de téléspectateurs et est à ce jour l’émission télévisée retransmettant de la Formule 1 la plus regardée de l’histoire de la télévision américaine.

On attribue évidemment cet engouement de la part du public américain à la diffusion de la série à succès de Netflix « Drive to Survive » qui cartonne outre atlantique et qui a donc le mérite d’avoir alimenté la popularité croissante de la Formule 1 aux États-Unis, un marché que le sport avait auparavant eu du mal à percer et alors qu’une deuxième course est programmée cette année sur le sol américain à Austin en octobre et qu’une troisième course sera programmée l’an prochain avec l’arrivée de Las Vegas au calendrier, en plus d’Austin et Miami.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

red-bull-f1-bmc

Quand Red Bull et BMC développent le vélo le plus rapide au monde

daniel-ricciardo-mclren-f1-miami

Daniel Ricciardo espère que Barcelone sera plus adapté à sa F1