f1-miami-2022-news
in

Red Bull F1 s’en sort bien à Miami malgré une alerte sur la fiabilité

L’équipe Red Bull Racing a de nouveau été touchée par des problèmes de fiabilité le week-end dernier à Miami, des soucis qui auraient pu couter très cher à l’écurie de Milton Keynes.

Bien que Max Verstappen a remporté le premier Grand Prix de Miami de l’histoire de la Formule 1, le Néerlandais a connu un début de week-end très compliqué avec un problème de boîte de vitesses sur sa RB18 le vendredi en essais libres – ce qui a obligé l’équipe à procéder au changement de cette dernière – puis un problème d’ordre hydraulique une fois que le Néerlandais a enfin pu prendre la piste en fin de séance. En raison de ces problèmes, Verstappen n’a pu boucler que quatre tours et n’a pas été en mesure de signer le moindre chrono en EL2.

Le dimanche en course, c’est la monoplace de Sergio Perez qui a été touchée par des soucis de fiabilité, le Mexicain ayant perdu 30 chevaux en raison d’un capteur défectueux, ce qui ne lui a pas permis d’aller se battre contre le pilote Ferrari Carlos Sainz pour la troisième place du podium. Finalement, l’équipe a réussi à régler à moitié ce problème durant le Grand Prix et Sergio Perez a pu voir le drapeau à damier à la quatrième position, mais a bien failli abandonner selon le directeur de l’équipe Christian Horner : « C’était très proche [de l’abandon]. Nous avons finalement réussi à résoudre le problème de capteur. » a déclaré le Britannique.

« C’est un problème sur lequel nous travaillons en étroite collaboration avec HRC pour essayer de le comprendre et nous assurer que cela ne se reproduise plus à l’avenir. Ce ne sont que des choses désagréables que nous aurions dû voir normalement lors des tests de pré-saison. C’est frustrant, mais nous travaillons en étroite collaboration avec HRC, ils nous apportent un grand soutien, nous allons régler tout ça. »

Pour rappel, un peu plus tôt dans la saison, Max Verstappen et Sergio Perez ont tous les deux abandonné lors de la manche d’ouverture à Bahreïn, tandis que Max Verstappen a également abandonné au Grand Prix d’Australie en raison d’un problème lié à la fiabilité encore…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

charles-leclerc-ferrari-f1-2022

Charles Leclerc attend des mises à jour sur sa F1-75

alfa-romeo-f1-news-2022

Relative deception de terminer P7 chez Alfa Romeo F1