charles leclerc ferrari monaco gp

Binotto défend Charles Leclerc : « Faux de dire que c’est un pilote qui fait beaucoup d’erreurs »

Mattia Binotto, le directeur de la Scuderia Ferrari, a tenu à défendre son pilote Charles Leclerc suite aux quelques erreurs commises par le Monégasque depuis le début de la saison.

Depuis le début de l’année, Charles Leclerc a commis quelques petites erreurs dans des moments cruciaux, comme à Bakou lors des qualifications du Grand Prix d’Azerbaïdjan, où le pilote Ferrari a envoyé sa monoplace dans le mur, alors qu’il semblait être en mesure de signer une pôle position sur ce tracé urbain.

Ce week-end à Monaco, Leclerc n’a pas impressionné en essais libres, notamment lors de la seconde séance à l’issue de laquelle il a terminé dixième à plus d’une seconde de la Mercedes de Lewis Hamilton.

Un peu plus tôt, c’est à Barcelone que le pilote Ferrari a été largement dominé en qualifications avec un retard de plus d’une seconde sur la Mercedes de Bottas.

Selon son patron, le jeune monégasque a encore besoin d’acquérir un peu d’expérience, lui qui n’en est finalement qu’à sa seconde saison de Formule 1.

« Leclerc a encore besoin d’acquérir un peu d’expérience, mais il apprend, il travaille dur pour y arriver. » souligne le directeur sportif de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto.

« Il travaille dur jour après jour avec ses ingénieurs, il est conscient de ses erreurs. Il cherche encore les limites. »

« Il est très mûr pour son âge, il serait faux de dire que c’est un pilote qui fait beaucoup d’erreurs. Il est très constant, on peut le voir en course, et à long terme, il deviendra un grand pilote. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

alfa romeo monaco giovinazzi

Trois pilotes bénéficient d’une boîte de vitesses neuve à Monaco

monaco gp 2019 mclaren

McLaren s’attend à des qualifications très disputées à Monaco