Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Opinion

Ferrari veut que l’équipe fautive paye les dégâts en cas d’accident

Lors de la dernière course disputée en Hongrie, la facture des dégâts sur la Ferrari de Leclerc s’élevait à plus de 2,5 millions d’euros

BUDAPEST, HUNGARY - AUGUST 01: Sergio Perez of Mexico driving the (11) Red Bull Racing RB16B Honda runs wide at the start as cars tangle ahead of him during the F1 Grand Prix of Hungary at Hungaroring on August 01, 2021 in Budapest, Hungary. (Photo by Bryn Lennon/Getty Images) // Getty Images /

Le directeur de l’équipe Ferrari, Mattia Binotto, a déclaré qu’il pensait que l’équipe du pilote responsable d’un accident devrait payer pour les dommages subis, car il a révélé que la facture de réparation de l’équipe italienne en 2021 se chiffrait désormais en millions.

Les équipes de Formule 1 opèrent cette année pour la première fois sous un plafond budgétaire, qui pour 2021 est fixé à 145 millions de dollars. Pour les équipes qui ont dû réduire considérablement leurs budgets pour répondre à cette exigence, les factures de dommages sont particulièrement douloureuses.

Red Bull a estimé qu’il y avait eu 1,8 million de dollars de dommages sur la voiture de Max Verstappen à la suite de sa collision controversée avec Lewis Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne, qui, selon le patron Christian Horner, aura des conséquences pour la suite de la saison.

Binotto de son côté admet que trouver la solution parfaite sera difficile, mais il pense qu’il doit y avoir des discussions pour facturer les dommages à une équipe si son pilote était en faute.

Je pense qu’il est intéressant de discuter dans un proche avenir avec les autres directeurs d’équipe, la FIA et la F1.” a déclaré Binotto, cité par le site du championnat.

Évidemment, si vous n’êtes pas coupable, avoir de tels dommages dans le plafond budgétaire est quelque chose qui a encore plus de conséquences maintenant.”

Doit-on ajouter des dérogations ? [au plafond budgétaire] Je ne suis pas sûr que ce soit la solution. Je pense qu’il peut être très difficile de surveiller cela.”

Mais je pense que ce que nous pouvons considérer, c’est que si un pilote a fauté, l’équipe du pilote devrait payer au moins aux autres équipes pour les dommages et les réparations. Cela rendra les pilotes plus responsables.”

Lors de la dernière course disputée en Hongrie, Charles Leclerc a été contraint d’abandonner dès le premier virage après avoir été percuté par le pilote Aston Martin Lance Stroll. Ferrari a très rapidement communiqué sur le fait que le moteur monté à l’arrière de la monoplace de Leclerc avait subi d’importants dégâts, ce qui obligera l’équipe à monter une quatrième unité de puissance sur la voiture du Monégasque, ce qui se traduira par des pénalités.

Ferrari a également révélé que les dégâts subis sur la voiture de Leclerc vont coûter à la louche pas moins de 2,5 millions d’euros.

“Ce sont des dommages globaux.  Maintenant, évidemment, il y a eu beaucoup de discussions selon lesquelles s’il y a un accident et qu’il y a un pilote coupable, et que vous n’êtes pas fautif, et si vous avez subi des dégâts, cela devrait-il être exempté du plafond budgétaire ?”

Je pense que c’est certainement un point important car la raison pour laquelle j’ai évoqué 2,5 millions d’euros est de montrer que globalement les dégâts peuvent être importants. Devrions-nous donc envisager un autre type de réglementation dans ces cas-là? Je pense qu’il faut en discuter.”

Je pense qu’il n’y a certainement pas de solutions évidentes, mais c’est quelque chose dont nous discuterons sans aucun doute avec la FIA, la F1 et les équipes dans les semaines à venir, peut-être pour y remédier, pour voir s’il y a une solution pour l’avenir.” 

6 Commentaires

6 Comments

  1. Jean Ivan OZYMKO

    19 août 2021 à 19h26

    J’ai laissé mon commentaire !…mais tarde à venir !…

    • Cesare Ingrassia

      20 août 2021 à 9h03

      Bonjour, pardon pour le retard dans la publication de votre commentaire, mais nous modérons les commentaires manuellement et en cette période de trêve estivale nous sommes en mode dégradé. Bonne journée à vous…

  2. Jean Ivan OZYMKO

    19 août 2021 à 17h24

    Avoir faillit tuer la moitié des pilotes de F1 ?…ça laisse perplexe quant a la santé mentale de celui qui l’affirme mais surtout qu’il arrête de fumer la moquette…

  3. Raphaël

    19 août 2021 à 17h04

    Bonjour,
    Pour ma part, je trouve que Binotto n’a pas tord, après la f1 est en permanence en changements de règlements, donc cela serait normal que certaines règles doivent être modifiées afin que tout le monde y trouve son compte et que cela ne soit pas les pilotes qui payent les erreurs des autres en fin de saison.

  4. Mattiussi

    19 août 2021 à 13h43

    Depuis qu il est en f1 , verstappen a failli tuer la moitié des pilotes, alors votre affirmation me semble en peu présomptueuse….
    Mais plus tout, ce type se bagarre, c est l adn de la f1…..si cela disparait, autant regarder des compèt de pétanque

  5. Jean Ivan OZYMKO

    19 août 2021 à 11h21

    L’équipe FERRARI confirme ce que j’ai écris ici récemment !… Celui qui casse paie . Lewis sort ton porte-monnaie et ne recommence jamais. Max ne te feras jamais ce que tu lui as fait…

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.