Bonnington et Hamilton ont « travaillé dur » pour renouer avec la victoire

10 juillet 2024
Peter Bonnington Hamilton
Peter Bonnington et Lewis Hamilton sur le podium à Silverstone

Peter Bonnington, l’ingénieur de course de Lewis Hamilton, a insisté sur le fait qu’il aura fallu un long travail acharné pour obtenir la première victoire d’Hamilton au Grand Prix de Grande-Bretagne depuis le Grand Prix d’Arabie Saoudite 2021.

Deuxième sur la grille de départ du GP de Grande-Bretagne, Lewis Hamilton a réussi à rester dans le groupe de tête durant les 52 tours de l’épreuve qui s’est disputée dans des conditions changeantes sur une piste partiellement humide pour finalement prendre les commandes de la course et décrocher sa 104e victoire en carrière, la première depuis le Grand Prix d’Arabie Saoudite en 2021.

Juste après l’arrivée, Hamilton ne pouvait cacher son émotion de renouer enfin avec la victoire après une si longue période de sécheresse et son ingénieur de course, Peter Bonnington, avait lui aussi le plus grand mal à cacher ses émotions lorsqu’il est monté sur le podium aux côtés de son pilote pour récupérer le trophée.

S’exprimant au micro de Sky Sports dimanche dernier après la victoire de Lewis Hamilton, Bonnington est revenu sur ce moment émouvant pour lui et son pilote : « Je ne pleurais pas, j’avais quelque chose dans l’œil ! » a-t-il lancé en souriant avant de détailler le long chemin parcouru pour obtenir cette victoire.

« C’est une expérience pleine d’émotions. Cela fait très, très longtemps, et lui et moi avons travaillé dur pour y parvenir. Ce sont de petits pas, mais il en a fallu beaucoup jusqu’à présent. »

Invité à identifier le moment le plus crucial durant le Grand Prix à Silverstone qui a permis à Lewis Hamilton de gagner sa course à domicile, Bonnington a expliqué : « Je pense que c’est le fait que le retour qu’il me donnait sur l’équilibre lors du relais initial, car la voiture n’était pas géniale. »

« Nous savions où nous devions corriger la voiture, et je pense que nous avons placé la voiture dans une très bonne position pour ce dernier relais afin de lui permettre d’attaquer. »

« On savait que le pneu avant allait être faible, donc il fallait juste s’assurer d’avoir suffisamment de force à l’avant pour le protéger, et il a fait un excellent travail. A la fin, c’est lui qui gère les pneus et qui doit aller jusqu’au bout. »

Lorsqu’on lui a demandé s’il pensait que Verstappen allait finalement dépasser Hamilton dans les derniers tours, alors que le Néerlandais remontait rapidement sur le Britannique avec des pneus Durs, Bonnington a ajouté : « Je ne dirais pas qu’il n’y avait aucun doute, mais je savais qu’une fois qu’il avait les dents serrées – dès qu’il m’a demandé de me taire [à la radio] – je savais que les dés étaient lancés. »

Ingénieur de course de Lewis Hamilton depuis 2013 chez Mercedes, on ne sait toujours pas si Peter Bonnington suivra le septuple champion du monde chez Ferrari la saison prochaine.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.