charles leclerc ferrari silverstone

Charles Leclerc a tenu sa parole en musclant son jeu à Silverstone

Charles Leclerc nous avait promis qu’il allait muscler son jeu avant le Grand Prix de Grande-Bretagne, et force est de constater que le Monégasque a tenu sa parole dimanche dernier à Silverstone.

Le pilote Ferrari Charles Leclerc nous a gratifié d’une belle bagarre avec Max Verstappen en piste dimanche dernier à Silverstone, et les deux hommes sont toujours restés corrects dans leur approche, même si quelques fois, la limite n’était pas très loin.

Interrogé après la course, Charles Leclerc a admis qu’il était devenu un peu plus agressif en piste après un Grand Prix d’Autriche durant lequel Max Verstappen a « poussé » la Ferrari de Leclerc en dehors des limites de la piste pour s’emparer de la première place.

« C’est définitivement la course la plus amusante que je n’ai jamais eue dans ma carrière. » a lancé Charles Leclerc à l’arrivée du Grand Prix de Grande-Bretagne.

« Et bien que ma carrière soit courte, un an et demi seulement, c’était vraiment très, très amusant de l’intérieur de la voiture. Je pense que l’Autriche a été une véritable révélation pour moi, car j’ai compris jusqu’à quel point nous pouvions aller et ce qui était accepté, et je suis très heureux au final de courir de la sorte. »

« Je pense que tous les pilotes veulent faire la course à fond et c’est ce que nous avons fait pendant la majeure partie de la course. »

« C’était très, très amusant – toujours à la limite, mais je pense toujours dans les règles – et très, très agréable dans la voiture. »

« J’étais définitivement plus agressif. Au moins je sais jusqu’où je peux aller. Je pense que la bataille avec Max était à la limite, mais elle y est restée et ne l’a jamais dépassée. C’était très amusant de se battre de cette façon pendant une aussi longue partie de la course. »

Rien de personnel avec Verstappen

Bien qu’il se soit retrouvé aux prises avec Verstappen pour la deuxième fois en autant de courses, Leclerc a déclaré que son approche aurait été la même avec n’importe quel autre pilote de la grille.

« Il n’y avait rien de personnel, mais après l’Autriche, je pense que si les commissaires ont accepté de nous laisser courir de la sorte, et bien j’en suis ravi et c’est ce que j’ai fait ce week-end. »

Au final, Charles Leclerc a terminé le Grand Prix de Grande-Bretagne sur la troisième marche du podium, alors que Max Verstappen a dû se contenter d’une cinquième place, car il a été percuté par le coéquipier de Leclerc au 37e tour de course.

Au championat du monde des pilotes, Charles Leclerc n’est désormais plus qu’à trois points de Sebastien Vettel et occupe la quatrième position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

red bull tests pirelli

Red Bull et Williams en piste cette semaine à Silverstone pour les tests Pirelli

En Italie, Sebastian Vettel est devenu le « Capitaine Fracasse »