f1-alpine-news-
in

Chez Alpine F1, un malentendu élimine Fernando Alonso en Q1

C’est un simple malentendu entre Alonso et son équipe qui a coûté le passage en Q2 au pilote espagnol ce samedi lors des qualifications du Grand Prix d’Espagne.

Lors de son ultime tentative en Q1, le double champion du monde Fernando Alonso s’est retrouvé bloqué dans le trafic et n’a pas pu franchir la ligne d’arrivée pour tenter de signer un dernier chrono afin de se hisser en Q2. Le pilote Alpine a donc été éliminé en Q1 et devra s’élancer ce dimanche depuis la dixi-septième position sur un tracé de Barcelone bien connu pour sa difficulté à dépasser dans des conditions de course « normales » : « Ce fut une séance de qualification difficile pour moi aujourd’hui et nous avons eu un petit malentendu lors de mon dernier tour de Q1. Je pensais que nous avions une marge d’une ou deux secondes pour franchir la ligne, mais nous avions en fait une marge de vingt secondes à la fin. C’est un prix élevé à payer ici car, comme nous le savons, il est très difficile de doubler sur cette piste. » a déclaré Alonso ce samedi soir à Barcelone.

« Nous verrons demain car lors des dernières courses, les personnes qui ont pris le départ en fond de grille ont eu une voiture de sécurité au bon moment et se sont ensuite retrouvées dans le top dix. Nous devons espérer en avoir une demain et peut-être que nous aurons de la chance et que nous prendrons des points. Aujourd’hui, la voiture n’était pas aussi rapide qu’hier et nous devons comprendre pourquoi c’était le cas. »

Du côté du management, Otmar Szafnauer, le team principal de l’équipe, admet que Alpine a connu une séance qualificative frustrante ce samedi avec Alonso P17 et Esteban Ocon P12, mais l’Américain compte sur une bonne stratégie ce dimanche pour marquer des points.

« Nous sommes frustrés par le résultat des qualifications, qui n’est pas à la hauteur de nos espérances. Il ne reflète pas le véritable potentiel de notre voiture, entrevu lors d’essais prometteurs vendredi. » a déclaré Szafnauer.

« Malheureusement, aucune de nos monoplaces n’est dans le top 10, pour des raisons différentes. Du côté de Fernando, il y a tout simplement eu un problème lié au chronométrage, tant et si bien qu’il a été mal placé dans le trafic lors son tour de sortie, ce qui a compromis sa tentative. »

« Esteban a lui pu progresser en Q1 et a fait du bon boulot en Q2, respectant notamment la vitesse minimale requise lors de ses tours de sortie, au contraire d’un nombre significatif de ses rivaux. Malgré cela, il n’a pas réussi à se hisser dans le top 10 et il va nous falloir en comprendre les raisons, car nous étions persuadés d’avoir le rythme pour être en Q3. »

« Mais demain est un autre jour. Nous étions déçus après les qualifications à Miami, mais cela ne nous a pas empêchés de faire une bonne course dimanche, donc tout n’est pas encore fini. Nous ferons de notre mieux sur la stratégie et je suis sûr que Fernando et Esteban auront eux aussi très envie de rebondir demain en course. »

Grille de départ GP d’Espagne

Pilote Equipe
1 - Charles Leclerc Ferrari
2 - Max Verstappen Red Bull
3 - Carlos Sainz Ferrari
4 - George Russell Mercedes
5 - Sergio Perez Red Bull
6 - Lewis Hamilton Mercedes
7 - Valtteri Bottas Alfa Romeo
8 - Kevin Magnussen Haas
9 - Daniel Ricciardo McLaren
10 - Mick Schumacher Haas
11 - Lando Norris McLaren
12 - Esteban Ocon Alpine
13 - Yuki Tsunoda AlphaTauri
14 - Pierre Gasly AlphaTauri
15 - Guanyu ZhouAlfa Romeo
16 - Sebastian Vettel Aston Martin
17 - Lance Stroll Aston Martin
18 - Alex Albon Williams
19 - Nicholas Latitfi Williams
20 - Fernando Alonso (P°)Alpine
F1 - Les deux Haas dans le top dix sur la grille, une première depuis 2019

Les deux Haas dans le top dix sur la grille, une première depuis 2019

F1 - L'équipe Aston Martin écope d'une amende au Grand Prix d'Espagne

L’équipe Aston Martin écope d’une amende au Grand Prix d’Espagne