La F1 envisage six courses Sprint pour la saison 2022

1 novembre 2021
NORTHAMPTON, ENGLAND - JULY 17: Max Verstappen of the Netherlands driving the (33) Red Bull Racing RB16B Honda leads the field into turn one at the start during the Sprint for the F1 Grand Prix of Great Britain at Silverstone on July 17, 2021 in Northampton, England. (Photo by Michael Regan/Getty Images) // Getty Images

Le manager sportif de la Formule 1, Ross Brawn, a confirmé ce lundi que les équipes disputeront au moins six courses Sprint l’an prochain dans le cadre du calendrier 2022.

Bien qu’un dernier test de course Sprint doit encore avoir lieu cette saison au Grand Prix du Brésil, la Formule 1 semble avoir déjà pris sa décision et Ross Brawn a confirmé qu’il y aura bien six courses Sprint l’an prochain, chaque promoteur de course ayant exprimé son intérêt à en organiser une l’année prochaine.

Une décision finale sur les courses qui se verront attribuer un week-end de « sprint » n’a pas encore été prise, mais elles seront probablement réparties uniformément tout au long de la campagne 2022 longue de 23 courses.

« Sur le principe, nous avons convenu avec les équipes d’avoir six courses Sprint l’année prochaine. » a confirmé Ross Brawn ce lundi lors d’une conférence de presse virtuelle.

« Notre point de vue est que nous devrions prendre des mesures progressives, plutôt que radicales l’an prochain. Notamment parce que nous aurons de nouvelles monoplaces et que nous devrons d’abord mesurer l’impact de ce changement technique. »

« Nous avons donc été relativement conservateurs et évolutifs pour 2022. Mais nous sommes positifs à propos du concept et très heureux que la F1 ait eu le courage d’essayer un concept alternatif sur trois courses [en 2021] pour voir comment ça fonctionne. »

Brawn a également indiqué que même si la F1 ne changera pas radicalement le format des courses Sprint, certaines révisions clés sont à l’étude, la plus importante étant les points attribués aux pilotes à l’arrivée de ces courses Sprint.

« Il ne fait aucun doute que nous discutons avec les équipes de la façon dont le samedi pourrait être un peu plus difficile, un peu plus engageant. Je suis très optimiste sur le fait que les nouvelles voitures vont aider, en raison de leur capacité à se battre les unes contre les autres. Et ce qui est en discussion, c’est comment pouvons-nous augmenter les récompenses pour un samedi, donc il y aura beaucoup plus d’incitation à courir un samedi en termes de points. »

Alors que la F1 n’attribue des points qu’aux trois premiers d’une course Sprint (3-2-1) pour le moment, Brawn dit que le système pourrait changer pour offrir jusqu’à un tiers des points du système actuel utilisé pour les courses le dimanche : « Personnellement, j’ai proposé environ un tiers des points que vous pouvez obtenir dans une course Sprint. »

« C’était la proposition initiale, qui n’a pas été retenue car le sentiment était que nous devions d’abord voir comment fonctionne les courses Sprint avant d’attribuer les points. Nous pensons donc que ce sera le point de départ de la discussion. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.