F1 - Pour Brawn, le budget capé en F1 contribue au succès de la saison 2021
in

Pour Brawn, le budget capé en F1 contribue au succès de la saison 2021

Le manager sportif de la F1, le britannique Ross Brawn, estime que l’introduction du plafond budgétaire cette année en catégorie reine du sport automobile a contribué à nous offrir une saison si serrée et intense.

Depuis le début de l’année, Red Bull et Mercedes sont au coude à coude au championnat du monde et bien malin celui qui pourrait dire à l’heure actuelle qui de Verstappen ou de Hamilton remportera le titre mondial en 2021. Après le Grand Prix de Turquie remporté par Valtteri Bottas, Max Verstappen a récupéré la tête du championnat pilotes et a désormais six petits points d’avance sur Lewis Hamilton.

Selon Ross Brawn, le plafonnement des coûts et les changements de règles [bien que minimes en 2021] ont clairement contribué à ce que nous vivions « l’une des fins d’année les plus excitantes » en Formule 1.

« Nous savons tous que les points marqués à tout moment de la saison sont essentiels, mais lorsque vous arrivez à ce stade de la saison, vous vous concentrez sur chaque point. Vous devriez faire ça toute l’année, mais ce n’est pas la même chose lorsque vous arrivez aux dernières courses, où tout est si intense que vous savez que si vous vous trompez, vous n’avez pas le temps de remonter. » explique Brawn dans sa dernière chronique sur le site de la F1.

« Les deux championnats sont sur le point de nous mener jusqu’à la fin de la saison et de fournir l’une des fins d’année les plus excitantes que nous ayons eu depuis longtemps. La F1 est bénie.« 

« Pourquoi vivons-nous une si belle saison ? Quand je dirigeais des équipes, il n’y avait pas de solution miracle. Il s’agissait de tout rogner pour apporter des améliorations progressives. Je crois que c’est la même chose avec le sport. Il ne fait aucun doute dans mon esprit que le plafonnement des coûts et les changements de règles qui ont été mis en œuvre ont un impact positif sur la proximité [entre Mercedes et Red Bull] et l’intensité du championnat. »

« Il n’y a aucune capacité pour une équipe de consacrer des ressources massives à un championnat et d’essayer de s’enfuir avec. Les ressources sont désormais limitées et les équipes se concentrent également sur la voiture de l’année prochaine, qui demande beaucoup de temps et de ressources. »

« Et tout cela contribue à avoir un championnat serré. Nous voulons toujours une méritocratie. Nous voulons toujours que la meilleure équipe gagne. Mais nous ne voulons pas qu’ils gagnent simplement parce qu’ils ont un budget plus important que quiconque. C’est agréable de voir comment les choses évoluent. »

« Ce week-end [en Turquie], j’ai entendu des commentaires sur la nécessité de modifier le règlement 2022, étant donné que nous vivons actuellement une saison aussi dorée cette année. Je pense que cela ne comprend pas le fait que même si le championnat est passionnant cette année, les voitures ont toujours du mal à se suivre de près et à créer des opportunités de dépassement. »

« Bien que les règles de 2022 ne changeront pas la situation du jour au lendemain, je pense qu’elles constituent une bien meilleure plate-forme pour améliorer les courses sur piste et je suis sûr qu’une fois les nouvelles règles établies, nous verrons des courses et des championnats incroyables dans le futur, avec encore plus d’action roue à roue. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

F1 - Mercedes n'a pas encore mis Valtteri Bottas à l'écart

Mercedes n’a pas encore mis Valtteri Bottas à l’écart

F1 - Non vacciné, le pilote de la Medical Car en F1 se défend d'être un "antivax"

Non vacciné, le pilote de la Medical Car en F1 se défend d’être un « antivax »