Crash des deux Alpine : « C’est difficile à digérer » pour Gasly

Pierre Gasly Alpine

L’équipe Alpine repart sans point de Melbourne après un Grand Prix d’Australie riche en incidents, rythmé par trois drapeaux rouges et autant de départs arrêtés.

Alors que Pierre Gasly effectuait la majorité de la course au cinquième rang et rivalisait avec ses adversaires dans la bataille pour le podium, son coéquipier Esteban Ocon se hissait également dans le top dix après une belle remontée dans le peloton, avant le drapeau rouge provoqué par l’accident de la Haas de Kevin Magnussen.

Dès lors, un sprint final de deux tours attendait les concurrents, mais au départ Pierre Gasly est allé trop au large au premier virage et était déstabilisé pour revenir en piste. En parallèle, Esteban Ocon tentait de mettre à profit sa bonne sortie du premier virage et eu la malchance de toucher l’arrière de la monoplace de son coéquipier. La touchette entre les deux voitures a contraint les deux pilotes à l’abandon.

« Je suis très déçu du résultat aujourd’hui. J’étais presque tout le temps cinquième, à la poursuite de Carlos [Sainz] pour la quatrième place et nous avions vraiment un excellent rythme. » a déclaré Gasly.

« Être si près de marquer dix points et repartir les mains vides est extrêmement difficile à digérer pour nous tous. »

« Dans l’immédiat, nous devons nous concentrer sur les aspects positifs et ceux-ci incluent notre gestion de la course et le fait de batailler avec nos rivaux devant. »

« Je suis content qu’Esteban et moi allions bien après l’incident. Nous irons de l’avant en équipe afin de rester focalisés sur la prochaine course. »

Après ce double abandon en Australie, Alpine voit l’équipe McLaren lui passer devant au championnat du monde des constructeurs avec quatre points d’avance. Alpine est désormais sixième.

9 Comments

  1. Non sérieux pourquoi ce genre de connerie n’arrive qu’à Renault? Ils cumulent les conneries depuis des années…avec Ferrari peut-être. Quand à Occon ça nous rappelle Force India et les mêmes conneries avec Perez.
    Il manque un vrai directeur à Renault!
    Pas: Maclaren n’a jamais été ridicule comme peut l’être Renault

  2. C’est bien de taper sur Ocon alors que dans l’histoire c’est bien Gasly qui tasse Ocon. Ocon depuis qu’il est arrivé chez Renault n’a jamais eu de problème avec ses coéquipiers a part la saison dernière au Brésil avec Alonso qui craché sur Alpine sur toute la fin de saison qui est responsable de leur incident.
    Ocon a tenté l’extérieur comme il a réussi sur Piastri et on ne peut pas le rendre fautif.
    J’ai l’impression qu’avec les deux, les fan soutiennent toujours l’un et craché sur l’autre.
    Soutenez les 2 ils représentent le sport automobile français et son tout les deux vainqueur de GP…

  3. Lorsque Alpine n’a que des raves aux commandes , c’est toujours la faute de l’autre il manque un vrai Jean Todd au commande

  4. Ocon c’est un teigneux avec un égo surdimensionné, il ne lache rien et il est prêt à tout . Un Verstappen quoi … mais sans le talent.
    Pauvre Gasly quelles galères à venir

  5. Ocon a déclaré (lu sur l’équipe) qu’il n’en voulait pas à Gasly alors que c’est lui le principal responsable de ce fiasco… je le cite « . Pierre (Gasly) revient sur la piste et me serre un peu sur l’extérieur. Je n’avais plus la place d’être là. On s’accroche mais tout va bien. Pierre est venu, on a discuté, il s’est excusé ». Incroyable ! Celui qui n’a pas la place doit freiner, c’est la base.
    L’ambiance promet d’être bonne dans l’équipe si celui qui est censé être leader (car le plus ancien) mais le moins bon depuis le début de saison provoque des accrochages et ne fait pas son mea culpa.

    • Du Ocon pur et dur, ce n’est jamais lui, c’est les autres qui ne se comportent pas bien.Alpine devrait investir dans une greffe de cerveau pour Ocon.Cela fait des années qu’il a un comportement dangeureux avec ces équipiers, Perez, Alonso et maintenant Gasly

  6. Ca coute cher en point au classement constructeur.
    Et deux voitures cassés, ca va couter cher en pièces.
    De l’argent en moins pour des evolutions…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.